La cas du sac : Artecnica contre Charles Kaisin

Artecnica vient de présenter un nouveau sac extensible, sans assemblage (ni colle ni couture) et réalisé à partir des affiches publicitaires recyclées de l’agence TBWA. Une version en cuir est également proposée, toujours dans le respect du programme “Design with a conscience” lancé par Artecnica en 2002. Extension, recyclage, ecodesign ? Le “stretch bag TBWA” rappelle étrangement, dans le fond comme dans la forme, le sac “Basket” du designer belge Charles Kaisin

pour le maroquinier Delvaux. Kaisin y a réinterprété la structure alvéolée devenue sa marque de fabrique depuis la création du mobilier K-Bench pour l’éditeur Lange (voir notre article sur l’exposition récemment consacrée à Charles Kaisin au Grand Hornu).

Un autre point commun entre les deux projets ? Charles Kaisin a étudié le design au Royal College of Art de Londres sous la férule de Ron Arad. Au moment où il empochait son diplôme, un certain Tord Boontje arrivait au RCA pour y suivre le même enseignement -avec succès, puisque ce dernier a repris le poste de Ron Arad il y a quelques jours. Pour l’anecdote, Tord Boontje fait également partie du cercle très fermé des designers oeuvrant pour Artecnica.

Reprenons : Ron Arad, alvéoles… On frôle le CQFD, non ?

sac stretch TBWA, à plat – Artecnica


Artecnica, stretch bag version cuir

Charles Kaisin – Delvaux (édition spéciale)

Charles Kaisin – Basket – Delvaux


Comments

1

Something to Say?

Your email address will not be published.