Exposition VIA 3.0 : le révélateur de designers sort de l’ombre à Beaubourg



Un point commun aux créations de Philippe Starck, Andrée Putman, François Brument, Mathieu Lehanneur, François Azambourg ? Une, voire plusieurs d’entre elles ont jadis bénéficié de l’aide providentielle du VIA (“Valorisation de l’Innovation et de l’Ameublement).

A l’occasion de ses 30 ans, le Centre Pompidou consacre au VIA, mécène et dénicheur des plus grands noms du design français, une exposition intitulée “Design 3.0” (jusqu’au 1er février 2010).

A des prototypes de ces derniers designers viennent s’ajouter d’autres objets signés Martin Szekely, Jean-Paul Gaultier, Ronan et Erwan Bouroullec, Matali Crasset, Jean Nouvel, Philippe Rahm ou encore Gaetano Pesce -sans oublier les talents de demain, à découvrir dès à présent par le biais du VIA.

Interviews et vidéos variées dévoilent enfin l’histoire et la vocation du VIA, mettant en lumière le processus d’émergence de tendances ou l’importance de l’innovation, inhérente au marché du design.

Pour les retardataires : sachez qu’une sélection des oeuvres présentées ira rejoindre le fonds du département “Design” du Centre Pompidou, déjà riche de 3000 pièces.






De haut en bas : chauffeuse & repose-pieds « Bois mousse»  (1999), François AZAMBOURG (non édité) ; « étagère pour livres»  (2005), Philippe NIGRO (non édité) ; fauteuil « Ghosthome»  (1995), Jean-Marie MASSAUD (non édité) ; chaise « La Pliée»  (2007), Marie-Aurore STIKER-METRAL ; ensemble « Eléments», Mathieu LEHANNEUR diffuseur de bruit blanc « dB»  (2006) – non édité (© Fillioux & Fillioux ; D. Feintrenie et Studio M. Lehanneur)


Random Posts

    Something to Say?

    Your email address will not be published.

    This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.