Starck brasse de l’air, c’est “Revolutionair”

L’éolienne domestique siglée Starck vient enfin de montrer le bout de son hélice. Annoncée dès avril 2008, Philippe Starck en avait présenté le prototype à l’occasion du salon “Green Energy Design”  de Milan.

Foin d’Arlésienne, le voici enfin, le “petit éolien” pour particuliers, celui-là même qui promet, fièrement dressé dans votre jardin ou sur le toit de la maison, de  « produire de 50 à 100% de vos besoins énergétiques ». Baptisé “Revolutionair”, l’engin a fait sa première sortie officielle à la Triennale de Milan il y a quelques jours.

Dessinée pour le groupe Pramac, la “petite éolienne démocratique et économique” sera disponible en version 400 watts dès le mois de septembre 2010. On peut d’ores et déjà s’offrir la version 1000 watts, haute de 6 mètres, pour la somme de 7 500€ (installation et mise en marche incluse). Une addition plus lourde que celle précédemment annoncée (2 500€ à 3 500€ par éolienne,  1 000 à 2 000 € de frais d’installation; les besoins énergétiques d’une famille seraient couverts par la production de 2 à 3 éoliennes domestiques).

Tous les détails sont à découvrir sur le site de Windeo Planet, distributeur français du produit.


Something to Say?

Your email address will not be published.