Design sur mesure : coup de laser magique, du rêve au réel

Dessiner l’objet de vos rêves, nourrir une gigantesque et mystérieuse machine laser du résultat obtenu, et voir, à l’autre bout, l’objet se matérialiser comme par magie ? C’est possible.

Le studio de design FOC (Freedom of Creation) vient de réaliser, à la demande d’un client privé qui les destine à son yacht, des fauteuils un peu particuliers : ils ont été conçus en 3D par le procédé de « Selective Laser Sintering ».

Les fauteuils se composent d’une coque, présentant un motif de mailles aléatoirement imbriquées, d’allure organique, garnie d’un rembourrage amovible de cuir, le tout monté sur un pied entièrement pivotant.

Une à une, les coques de nylon au fini laqué ont été réalisées selon la technologie SSL. Le Finlandais Janne Kyttanen, designer et fondateur de Freedom Of Creation, souligne qu’il s’agit d’une des plus volumineuses pièces fabriquées par le biais du SSL.

Concrètement, s’amuse Janne, la mystérieuse machine ressemble peu ou prou à l’imprimante 2D que nous utilisons quotidennement, à la différence qu’on peut « imprimer de vrais objets, en 3D, dans des matériaux aussi variés que le plastique, les métaux, le caoutchouc ou la céramique ».

La technologie et le procédé sont semblable à ceux utilisés dans les étonnantes créations de FOC, comme le sac Punchbag ou les séparateurs d’espace Macedonia. On peut découvrir les coulisses du fascinant procédé dans une vidéo proposée par le studio, basé à Amsterdam.

Moins médiatique que les Suédoises de Front Design et leur gracieuse démonstration de création de mobilier en 3D, Sketch Furniture, le studio FOC n’en est pas moins pionnier de l’impression 3D et du Rapid Prototyping, depuis plus d’une décennie.


crédits & source FOC


Cet article a été publié dans On the watch list avec les mots-clefs : , , , , , , , , . Bookmarker le permalien. Laisser un commentaire ou faire un trackback : URL de trackback.

5 commentaires

  1. Nait m barek
    Le 18/10/2010 à 10:18 | Permalien

    Bonjour, Je souhaiterais crée un objet au laser comment proçéder,pouver vous m’aiguillé. cordiallement fati.

  2. Prof Z
    Le 18/10/2010 à 14:39 | Permalien

    @Nait m barek
    Le meilleur professeur dans ce domaine, c’est sans doute Patrick Jouin , un designer de premier plan, ancien chef mobilier de Philippe Starck …
    J’ai la liste de tous les designers de son studio qui ont travaillé sur ces differents projets qui sont Moma et vendus par une galerie new yorkaise…. à des prix de galerie.

    Tout dépend de la dimension de notre projet , de son statut, de votre dessin et de votre dessein…
    Voir la video de son au centre Pompidou sur le sujet
    Voici la video de Paris VIII qui donne le contexte de son travail de designer.
    http://www.youtube.com/watch?v=OKuHdNUwEqc

  3. Prof Z
    Le 18/10/2010 à 14:39 | Permalien

    http://vimeo.com/9001658
    J’ai d’autres sources pedagogiques et d’ d’informations à vous transmettre en ft de vos questions.

  4. Elodie Palasse
    Le 19/10/2010 à 08:25 | Permalien

    @Fathia : comme je vous le conseillais, contactez directement les prototypeurs, et non les designers (qui ne sont pas praticiens). En France, c’est l’AFPR (Association française de prototypage rapide) qui saura au mieux vous aiguiller concernant la réalisation des objets. http://www.afpr.asso.fr/

  5. Prof Z
    Le 19/10/2010 à 15:28 | Permalien

    Bien vu Elodie,on ne pense pas assez aux assos professionnelles française….
    Je veux faire un meuble, je vais au VIA (valorisation de l’innovation ds l’ameublement), je veux faire un meuble en bois je vais au Via et au CTB (centre technique du bois)…Je veux faire une chaise en rotomoulage (Rotational molding) assos française de roto….
    Pas si simple et pas aussi linéaire selon la « théorie du bordel ambiant » de Roland Morano, l’inventeur de la carte à puces… car les structures d’information, de soutien, d’accompagnement et de financement pour les inventeurs, innovateurs artistes, designers sont ….surtout en innovation de rupture…
    Par exemple , Olivier Gregoire (designer français travaillant à New York et qui a déjà reçu l’aide du VIA pour un proto jamais édité) et le nouvel editeur français Specimen Editions qui voulait faire une chaise en feutre sur structure porteuse sont allé au Lieu du Design à Paris ( financé par la Région IDF) …..
    PS : mon bras droit d’ Amérique du sud travaille avec un prestataire chinois comme d’ailleurs Industeal en Italie ( voir Guillaume Delvigne) surtout si le créateur n’est pas « panier percé »….

Un trackback

  1. [...] Design sur mesure : coup de laser magique, du rêve au réel Cinéma mobile : Lucia Luptakova Un designer dans mon iPhone : Philippe Cramer Audacieuse maison sans toit : the sky’s the limit [...]

Laisser un commentaire

Votre e-mail ne sera jamais publié ni communiqué. Les champs obligatoires sont indiqués par *

*
*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>