Michael Johansson compacte nos vies

Mobilier ressuscité et objets récupérés, figés dans le temps : entre le Chest of drawers de Tejo Remy (Droog design) et la sculpture de Louise Nevelson, Michael Johansson réunit quelques éléments disparates autour d’un thème (la couleur, la fonction) pour créer ses Frozen belongings.

Réveils, chaise, livres à la couverture de maroquin buriné, étagères et niches patinées par les décennies, valises et mallettes ou pléthore d’objets usuels en plastique composent les oeuvres de l’artiste et designer suédois.

Johansson passe le plus clair de son temps à écumer les marchés au puces, à la recherche des “doubles” d’objets précédemment chinés : “Je suis fasciné par les irrégularités et les coïncidences”, dit-il.

“L’origine unique et mystérieuse de chaque objet me pousse à rechercher son double.” Des découvertes fortuites qu’il compare à “la surprise de découvrir, en changeant de chaîne sur votre télé, le même acteur jouant simultanément dans deux films différents”.

Michael Johansson est diplômé de la Malmö Art Academy, du Royal College of Art de Stockholm ainsi que de l’Art Academy de Trondheim (Norvège).


Something to Say?

Your email address will not be published.