Le scoubidou ne meurt jamais : tabouret Ayatori de Julyerna Koesmono

Le fil de plastique qui scie les chairs, chauffe au soleil, vous brûle l’arrière des cuisses tout en leur imprimant un motif disgracieux ? Le scoubidou, celui-là même qui sévit dans l’industrie du mobilier de jardin depuis les années 1950, semble demeurer populaire auprès des jeunes designers.

Avec le tabouret Ayatori, Julyerna Koesmono vient d’emporter le premier prix, dans la catégorie “étudiants”, des Furniture Design Awards de Singapour. Ayatori est constitué d’une structure de métal, ultra légère, le corps spiralant et l’assise tissée des menaçants fils de plastique.

Indonésienne, Julyerna Koesmono est actuellement étudiante au Lasalle College of Arts de Singapour.

source Designboom


Something to Say?

Your email address will not be published.