Design & arts décoratifs du 20ème siècle chez Tajan

Les ventes de prestige font l’événement, mais des vacations plus modestes réservent souvent de bonnes surprises : fauteuil d’Olivier Mourgue pour Airborne (1960) estimé 200 à 300€ ; une paire d’insolites chaises en fibre de verre de René-Jean Caillette pour 600 à 800€ ; une paire de chaises “Hat trick” de Franck Gerhy pour Knoll pour 500€ ; une amusante table-console des années 1930 en lame de miroir (400-600€), ou encore une “importante lampe Bauhaus” en métal laqué vert qui pourrait partir pour environ 800€…

En compulsant le catalogue de cette vente aux enchères d’Arts décoratifs du XXème siècle, organisée par l’étude Tajan à Paris le 27 avril prochain, on se dit que les Puces du Design et autres rendez-vous des amateurs de design vintage ont du souci à se faire.

Après la belle vente spécialisée en Design italien, Tajan nous propose de remonter, au fil des pages, l’histoire du design et des arts décoratifs du siècle écoulé. Les pièces signées Jean Royère, Jacques Adnet, Charlotte Perriand, Wim den Boon, Pierre Guariche, Martin Visser (le designer néerlandais disparu à l’âge de 87 ans en octobre dernier, pendant la Design Week d’Eindhoven) ou Hans Wegner sont en prime assorties de fourchettes d’estimation réalistes, et souvent abordables.

Parmi les centaines d’objets au “programme” de la vacation, une paire de fauteuils de Verner Panton pour Thonet, en bois thermoformé laqué blanc (1000-1500€), d’originaux fauteuils et canapé à assise “haricot” d’Andrea Busiri Vici, de 1949 (2000-3000€), ou trois tables gigognes (bleue, jaune et rouge) de Mathieu Matégot pour une estimation basse de 1200€.

Vous pouvez laisser vos ordres d’achat ici, ou tenter votre chance en personne et traquer le frisson à l’espace Tajan le 27 avril  – l’occasion de vous familiariser avec le rituel des enchères avant la vente d’envergure, entièrement dédiée au Design, annoncée pour le 20 mai prochain.




Something to Say?

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.