Auprès de mon arbre : le design et l’esthétique nature, “brute de la forêt”

Scié, cintré, poncé, peint et vernis, s’il est depuis toujours matériau privilégié dans l’élaboration de mobilier, le bois n’avait que rarement le loisir de s’exprimer. Au-delà de la matière, certains designers ont désormais tendance à composer autour de sa forme, son grain, son aspect – sans chercher à masquer ni transformer sa véritable nature.

Chez Enkidoo notamment, on expérimente avec succès depuis 2005 l’écorce, le feuillard (jeune branche coupée en deux, qui était traditionnellement réservée à la fabrication de tonneaux) ou les rondins de châtaignier, “bruts de la forêt”. Cyril Delage, décorateur d’intérieur et scénographe, a fait appel au collectif l’Air de rien pour imaginer de nouveaux objets. Après Matali Crasset et Godefroy de Virieu (dont l'”Arbre d’hiver, inspiré des traditionnelles claies à pommes, avait connu un engouement immédiat et durable), le collectif de designers signe pour la firme limousine une mini-collection intitulée “Auprès de mon arbre”. “Sur la branche perché” est une étagère porte-manteau en rondins à peine cintrés. Des éclisses de châtaignier deviennent volets ou claustra (“A l’ombre des arbres”), tandis que la cage à oiseaux en châtaignier et noyer , “Faire son nid”, a été conçue «comme un extrait de nature mis sous cloche».

Le designer José Lévy avait précédemment assorti sa table au parquet pour Roche Bobois. Dans sa galerie parisienne, Serge Bensimon expose les “Jeux de table” du prolifique créateur : un ensemble de trois petites tables dont les formes géométriques ont été conçues pour s’imbriquer les unes dans les autres ou composer une infinité de combinaisons. Pour ces petites pièces de mobilier ludiques, le grain du bois a été laissé en évidence. Sa nature à la fois simple et complexe renforce le propos de la création de Lévy, trompeusement rudimentaire.

sources & crédits Air de rien/Enkidoo, José Lévy/galerie S. Bensimon


Something to Say?

Your email address will not be published.