How-to: en coulisses avec Wouter Groendijk

Wouter Groendijk, designer âgé de 26 ans, vit à Arnhem, aux Pays-Bas. Les lecteurs de Sleek design se souviendront avoir croisé son travail ici, présenté à l’occasion de la très courue exposition des travaux des élèves d’artEZ en juin dernier. Sollicité pour expliquer comment il avait obtenu une finition glacée (imitant la céramique émaillée à s’y méprendre) et un résultat étanche avec de simples récipients de carton, le designer a proposé ce pas-à-pas illustré.

Wouter Groendijk is a 26-year old designer from Arnhem, in the Netherlands. Sleek design readers may be familiar with his work: Wouter’s graduation project for the famous artEZ school of art & design  last June has been featured here. Asked how he had managed to achieve his surprising series of resin-coated (hence waterproof) cardboard coffee and tea pots, Wouter offered us to follow the processing steps.

Pour déterminer les différentes formes des cafetières et théières, le jeune designer a eu la loufoque idée de se mettre lui-même dans la… “peau” du pot. Ses silhouettes (voir la planche photo ci-dessous) lui ont ensuite inspiré celles des objets. Un premier crayonné a ensuite donné naissance à des patrons à plat sur du papier cartonné, suffisamment solide pour former les modèles en 3D après découpage. Au réservoir (modelé en premier) sont venus se greffer anse et bec, maintenus au moyen de colle forte. Le fond a bénéficié d’un traitement à part, puisque chacun a reçu une couche de résine appliquée au pinceau avant assemblage. La version finale du pot a ensuite été couverte de 5 à 6 couches de la même résine (les récipients ayant été préalablement stabilisés grâce à une épaisseur de résine, versée par le haut, venue alourdir le fond comme un épais culot).

Shapes have been inspired by a photo shoot (below) of the designer himself, striking all kind of… tea pot poses. He then drew a few sketches, which became patterns drawn onto a sheet of cardboard. Once cut out, they were rolled into shape. Réservoir came first, handle and spout afterwards, power-glued to the first. Bottoms were left out during the proceedings, so that Wouter could coat the inside part with resin, applied with a brush. Once the bottom fitted to each pot, they were treated with 5 to 6 coats of  the same resin (each piece has been steadied with a generous coat of resin poured from above).

Si la résine a effectivement rendu les pots étanches, ils ne peuvent cependant à ce jour être emplis de liquides chauds. Inutile de préciser que le designer travaille actuellement sur une nouvelle version de son service – lorsque celui-ci trouve un peu de temps à consacrer à son projet. Car ses théières et cafetières, de même que sa série d’objets de table en porcelaine (saladiers, tasses et broc de porcelaine, imitant le papier, présentés à artEZ comme un écho inversé aux théières), attisent déjà les convoitises de nombre de musées et galeries en Europe.

Though water-resistant, the pots are only intended for cold liquids use for now; needless to say, the designer is currently working on and upgraded version – well, whenever he can find some spare time to do so. Pots, porcelain series (bowls, cups and pitcher were also part of his Graduate project for artEZ, echoeing somehow the cardboard pots, made of porcelain but with a paper looking finish) have already been invited to participate into many design & art events around Europe.

(sources Wouter Groendijk & Sleek design)



Comments

4

Something to Say?

Your email address will not be published.