“Death bag”: mort annoncée du sac plastique aux IDD Awards

“Death bag”, sac en plastique dont le jeu de plis façon origami lui confère la forme d’un cercueil, a été conçu par les designers indiens Vedang Kulkarni et Aakanksha Rajhans. Les deux créateurs souhaitent attirer ainsi l’attention sur le caractère faussement innocent de ce produit du quotidien : si le plastique est bel et bien biodégradable, sa décomposition nécessite cependant pas moins de cinq siècles. Un détail de poids, trop aisément ignoré au profit d’une bonne conscience collective hâtivement brandie. « Honnêtement, qui voudrait être vu avec un sac en forme de cercueil à la main ? La forme du sac se veut suffisamment répulsive au point de marquer les esprits. » (…)

Imitating a coffin shape thanks to origami folds, “Death bag” was imagined by Indian designers edang Kulkarni and Aakanksha Rajhans to stress the impact of plastics on Nature. « Plastic is very convenient and is a durable material. However, this durability is turning into a curse. A plastic bag takes more than 500 years to decompose. And, during this period, we keep building up piles of hundreds of thousands of newer plastic bags. While all of us know that we need to stop using plastic bags, more often than not, convenience scores over common sense and awareness towards protecting the environment. The idea behind the ‘death bag’ or the ‘coffin bag’ is to ring that awareness bell in an individual’s mind at that precise moment when he or she is being offered a plastic bag in a store. (…)

Le “Death bag” nous fera-t-il reprendre nos esprits ? Kulkarni et Rajhans l’espèrent – raison pour laquelle ils ont présenté ce projet à l’occasion des Incheon International Design “Green Hearts” Awards (IDDA 2010), conjointement organisés par l’Incheon Business Agency (Corée) et le webzine Designboom.

Honestly, how many of us would want to be seen carrying a plastic bag which looks like a mini coffin? The shape and form of the bag should repulse an individual at the point of use and make a strong impression on his or her mind about the ill effects of plastic. » Kulkarni and Rajhans’ project has been shortlisted for the Incheon International Design “Green Hearts” Awards (IDDA 2010), a joint initiative by Incheon Business Agency (Korea) and Designboom webzine.


(source Designboom)


Comments

6
  • 13zor

    bien pensé! 🙂
    dans le packaging j’ai appris en y travaillantqu’il y a déjà une surtaxe pour les commandes de sacs plastiques afin de tenter de dissuader les commerces.. parfois ça marche et ils commandent des sacs papier recyclables.. petit à petit il faut que ça fasse son chemin dans les esprits des gens

  • Prof Z

    Quand je dis notre société esr inflitrée par l’américanisme , il faut dire que si je vais le matin à New york acheter mon repas de midi,dans un delicatessen je repars depuis plusieurs dizaines d’années avec un sac en papier …. Ces projet de designers indiens Vedang Kulkarni et Aakanksha Rajhans. qui consiste à porter la mort me parâit un petit detournement . Ilpourrait être intégré dans une campagne de com didactique avec des images concrètes de la mort d’animaux par exemple…

  • ProfZ

    @ Elodie
    Octobre à Milan / hors sujet quoique c’est du shopping design
    Etes vous sûr de la reconduction de designinthecity? C’était une première l’année dernière. J’ai rien trouvé sur le net .Si oui donnez moi les dates et le site de référence .

  • Prof Z

    Cela me fait penser au projet de cercueil vertical qu’Illsa Parry avait presenté à Philippe Starck pour être sélectionné pour le programme BBC 2 ? Peter Sloterdijk ( philosophe et essayiste allemand. professeur de philosophie et d’esthétique à la Hochschule für Gestaltung de Karlsruhe, et aux Beaux-Arts de Vienne.) appèle cela un “sujet d’indignation”…..
    Je n’ai pas de photo du projet ….

    http://www.sevenstreets.com/image-uploads/2010/06/249.jpg Pourquoi

  • Prof Z

    @ Elodie @ lecteurs @ commentateurs
    Ya de la joie

    CHAIRE OU CHAIR ?
    Un grave pb à mon appareil locomoteur compliqué par des pb cardio vasculaire et des douleurs diurnes et nocturnes me conduisent paradoxalement à arrêter mes contributions rédactionnelles de Prof Z dans les blogs de design francophones . Comme c’était la grève en France hier, condition aggravante, j’ai passé la matinée pour remplir mon réservoir . Je vais pouvoir me déplacer et étudier les appareils du design médical
    ( rayons X , scanner, IRM etc ). Arrivé à une consommation journalière de 20 comprimés et gélules par mon médecin mon pharmacien et que je pourrais facilement remplacer par 2 distributeurs automatiques , je dois examiner d’autres solutions thérapeutiques et ce n’est pas les doctorants en design, les chercheurs en design et Mathieu Lehanneur avec “Son design pour soigner” inventé par les journalistes recopiant les communiqués de presse qui vont m’aider.
    Je vais donc utiliser toute mon “intelligence économique” pour trouver des pod casts de conferences medicales , voir les solutions de la commission E , un organisme officiel européen d’évaluation des plantes et celles du site canadiens Passeport Santé (2 300 000 visites par mois) crée par la Fondation Lucie et André Chagnon, une société philanthropique québécoise qui a pour mission d’ apporter des informations factuelles et validées sur les différentes approches santé en collaboration d’experts renommés,
    TCHAO MILANO
    Je dois également annnuler une visite en octobre à Milan, capital du design européen, avec des jeunes qui souhaitent dire “Tchao à la France”( livre de Corinne Maier) mais aussi “Tchao l’Espagne et “Tchao l’Angleterre” tous en crise financière , sociale et économique . Cette visite avait été programmé pour suppléer notre absence suite aux effets du nuage du volcan islandais en Avril. En Avril, les proto, en octobre les produit.
    PENSARE E COMMUNICARE
    Je dois également annuler les accompagnements de projets de jeunes designers du monde entier aussi bien dans la définition, la description du projet, la pertinence et les conditions de son utilisation , les étapes du dessin, les études et les recherches sur les matériaux et les procédés techniques de fabrication , dans la réalisation des modèles et des prototypes.

    J’interviens aussi dans les recherches d’éditeurs,dans le marketing, dans la communication, dans le design management dans la définition etl’intégration au territoire du designer, proche du territoire de la marque ,comme dit un Professeur validé par Dieu qui m’interdit sur son bloghaus.

    Mes “partenaires de conflits” du microcosme parisien dans leur “bulle d’irréalité” vont pouvoir continuer à rédiger de faux twitter, de faux commentaires Prof Z. Je regarderais tous les jours mes Google alerts avec une certaine distance et indifférence. Je m’en tappe…

  • Elodie Palasse

    @Prof Z : la blogosphère design sans l’intervention de Prof Z ? Ca va faire comme un vide (et dans les blocs commentaires également !). Soignez-vous bien. On vous fera des fiches de rattrapage, comme au lycée.

Something to Say?

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.