Eco-design brésilien à Design Miami : Brunno Jahara, Batucada

Le designer brésilien Brunno Jahara enrichit son admirable collection Batucada d’un nouveau modèle de lampe. La Batucada Light est fabriquée au Brésil par ViaLight (une firme proposant des éditions limitées de designers, parmi lesquels Karim Rashid). La lampe fera ses débuts à l’occasion de l’événement Design Miami à partir du 29 novembre, au show-room Ornare, dans le Design District. Les lampes Batucada évoquent, selon leur designer, Brunno Jahara, “des formes industrielles classiques du 20e siècle, mais les surfaces martelées et les coloris vifs mettent en exergue leurs imperfections et leur caractère unique, les muant ainsi en nouvelles icônes contemporaines.” Jahara, fidèle à sa démarche respectueuse de l’environnement, signe un nouvel objet éco-design utilisant la technologie LED et des matériaux à faible empreinte écologique (l’aluminium étant à 100% recyclable).

Brunno Jahara’s Batucada collection welcomes a new lamp, manufactured in Brazil by ViaLight (the brand offers limited editions by designers such as Karim Rashid). The Batucada Light, a hammered aluminium table lamp in anodized colors, will be on display during the Design Miami event, from November 29th on, at Ornare showroom in the Design District. The Batucada Lights, says designer Brunno Jahara, “are reminiscent of classic industrial metal lamps from the 20th century, but the battered surfaces and flashy metallic colors highlight their imperfections and uniqueness, transforming them into a new contemporary icon.” Eco-design focused as always, Jahara uses LED technology and low impact materials (aluminum being 100% recyclable).



(source Jahara Design Studio)


Comments

2
  • maupado

    Et quand on a à la maison un adolescent turbulent, ou amateur de batterie, on lui offre cette lampe, lui disant: “mon fils, pour toi, cette cymbale lumineuse, que ta musique soit céleste”.

  • Prof Z

    Il set rare qu’un sujet de Dezeen n’est aucun commentaire et poutant il y a beaucoup à dire sur le choix de l’aluminium comme matériau écologique et sur la technique du martelage manuel qui n’est pas s’en rappeler la chaise Bugatti de François Azambourg éditée par Capellini que je considère plus comme un exercice de style que de design. Ces luminaires pourraient facilement entrer dans la collection de Diesel tellement le choix des coloris est mode…

    http://www.stylepark.com/db-images/cms/cappellini/img/05_1205_11305_488_336-1.jpg

Something to Say?

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.