Pierre Brichet sans Dito (mais avec Marie-Sophie)

Le designer Pierre Brichet, sous le feu des projecteurs avec son collectif Dito, signe une nouvelle version de sa chaise Marie-Sophie, actuellement exposée à la galerie parisienne Coming soon (l’étagère Bow, sur la photo ci-dessus, est une réalisation de sa complice Caroline Ziegler). Un prénom distingué (et une once de provocation) pour l’élégant siège, au piètement de fins tubes d’acier noir entrecroisés, dont le fini satiné met en valeur l’épais cuir naturel qui tend son assise. La chauffeuse Marie-Sophie est “une assise confortable réalisée à partir de matériaux élémentaires, mettant ainsi l’accent sur le savoir-faire des artisans…

Designer Pierre Brichet, of Dito’s fame, has signed this new version of the Marie-Sophie chair, currently exhibited at the Coming soon gallery in Paris (the Bow shelves on the above picture were made by his accomplice, Caroline Ziegler). A posh name for an elegant seat, its frame made of black-coated steel with a satin finish, enhancing the fair-toned choice of buttery leather. “Marie-Sophie is a comfortable chair made from simple and raw materials, with a design that emphasises craft skills…


“(…) Elle résulte de la rencontre entre l’acier mis en forme pour concevoir un treillis et du cuir travaillé pour épouser la structure ainsi obtenue. L’apparente complexité du piètement dessine des volumes qui lui confèrent une géométrie variable suivant l’angle de vue. Illusion de volumes bien sûr, car ce ne sont que des vides créés par l’armature. Par sa souplesse et sa flexibilité, le cuir s’approprie l’acier cintré et se sculpte pour créer l’assise et le dossier.” (Edition en série limitée pour la galerie Coming soon, numérotée et signée : 8 exemplaires + 1 édition d’artiste)

“(…) The steel trellis forms a structure which is covered with leather, creating a rich contrast. The base of the structure that looks complex at the first sight is actually creating a variable geometry depending on the angle of view. This gives an illusion of volume which is in fact generated by the empty spaces of the structure. Thanks to its natural suppleness and flexibility, the leather suits the curved steel to create the seat and back of the chair.” (Limited edition for the gallery : numbered and signed copies 8 + 1 artist’s edition)



Comments

1
  • Prof Z

    Caroline Ziegler, Bow
    N’ayant pas l’échelle, la première fois que le l’ai vu , un serviteur muet ( la lecture immédiate de l’image dure en général moins de 3 secondes), …. mais ici la chaise donne l’echelle et la fonction de l’objet. On pense à Andreas Branzi, à Memphis…mais c’est design peu bavard, pas très expressif , un meuble qui semble être ’ un dessin contemporénéisé par un fil rouge pour une fois non électrique et par la matière choisie dans l’air du temps mais originale pour des tablettes d’étagères (le liège ). Il y a peu de perte entre le dessin et l’objet, ce qui est rare.
    Petites idées pour creer un petit territoire : 3 echelles (tailles) de produits qui conduisent à des usages differents

Something to Say?

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.