Plooop armchairs, Timothy Schreiber: loops, plywood & a computer

Les fauteuils de la série Plooop ont été imaginés par l’architecte et designer Timothy Schreiber : silhouette conçue par ordinateur, tout en étant basée sur l’étude de techniques artisanales, plus particulièrement le travail du bois de placage (contreplaqué multiplis). Un mouvement de boucle continu, un jeu de feuilles de bois : des points communs aux deux modèles que compte, à ce jour, cette collection capsule.

The Plooop armchairs have been created by designer and architect Timothy Schreiber with the help of a computer, inspired by the design and forms obtained when layering plywood. The mini-series includes two different models so far.


“Les parties fonctionnelles, comme l’assise, le dossier et le piètement prolongent la boucle continue des feuilles de bois. Une technologie de pointe a été mise en oeuvre pour créer les modèles, ensuite manufacturés selon des méthodes artisanales de travail du bois.” Décrivant son propre style comme “Pop moderniste”, Timothy Schreiber (né en Allemagne) a suivi l’enseignement de la Bauhaus University. Spécialisé en architecture, il a ensuite poursuivi ses études en Grande-Bretagne, où il s’est installé après un intermède de plusieurs années en Australie. Désormais installé à Londres, Timothy Schreiber allie son activité de designer à celle d’architecte.

“All functional elements like saeat, backrest and legs emerge from four continuous loops of ply. Special attention has been paid to a very complex manufacturing process combining computerized high-end production methods with traditional wood craftmanship.” Describing his own style as “Pop modernist”, German-born Timothy Schreiber has attended Bauhaus University (studying architecture) before moving to Great-Britain, Australia and back to the United Kingdom. He now lives and works in London, both as an architect and a designer.


(source Contemporist)


Comments

2

Something to Say?

Your email address will not be published.