Obi, Jessika Källeskog

Pour sa lampe Obi, la designer Jessika Källeskog a façonné et noué une feuille de cuivre, s’inspirant du noeud de la traditionnelle ceinture japonaise éponyme. La suspension Obi évoque,pour sa créatrice, la notion d’infini. Jessika Källeskog, designer née en Suède, se spécialise dans les domaines de l’art de la table, du mobilier ou des luminaires. La designer a récemment pris part à la très remarquée exposition “20 designers at Biologiska” durant la Stockholm Design Week.

The Obi light, designed by Jessika Källeskog, is made of a single piece of copperplate. Shaped and tied into a knot, reminiscent of the traditional Japanese sash belt, Obi evokes endlessness. Jessika Källeskog is a Swedish-born product designer, working in such fields as tableware, furniture and lighting designing, who recently took part in the internationally-acclaimed “20 designers at Biologiska” exhibition in Stockholm.

Forte de son expérience (ses oeuvres ont amplement figuré dans la presse spécialisée, de Wallpaper à FORM), Källeskog a fondé CONTOUR, une petite société de conseil spécialisée dans le design, et partage son temps entre la Suède et l’Italie. Elle a notamment vécu quelques années à Milan, travaillant pour de grands noms du secteur, tel Guzzini.

Praised for her acute insight, Källeskog (whose creations regularly feature in Wallpaper or FORM) set up CONTOUR, a small consulting firm that focuses on the design market in Sweden & Italy (she spent a few years in Milan, working for such clients as Guzzini).

(source Jessika Källeskog ; photos Karin Eriksson & Mikael Åhlund)



Comments

7
  • Prof Z

    Beaucoup de lampes dans le même esprit en feuille de bois de placage

  • Elodie Palasse

    En effet, mais en utilisant le cuivre, Källeskog fait référence à la tradition du design luminaire scandinave, mâtinée d’influences japonisantes. C’est différent, à mon avis.

  • maupado

    ils sont plutôt rares les objets à mener une double vie . Les luminaires sont de ceux-là, qui dorment le jour et brillent la nuit.
    Obi (one Kenobi?) le ruban de Mœbius roux dessiné par une blonde du septentrion pensant aux brunes du soleil levant est plus ambitieux encore :
    Il veut aussi que le jour lui appartienne.

  • Prof Z

    Les lampes qui developpent un ruban dans l’espace ne sont pas rares en Scandinavie , les lampes cuivrées non plus surtout en Grande Bretagne , les lampes rubans cuivrés objets decoratifs non plus ( Habitat ci -dessous)…

    http://s.plurielles.fr/mmdia/i/03/4/la-lampe-ribbon-chez-habitat-4802034teyqs.jpg?v=1

  • Elodie Palasse

    @Prof Z : je ne vois pas le rapport. C’est aussi peu convaincant que si vous vous étiez exclamé “Encore une table en bois ? C’est si peu original, Habitat en vend aussi”.
    Jessika a travaillé sur la signalétique de l’infini, le 8, il ne s’agit pas d’une feuille de métal simplement courbée.

  • Prof Z

    Vous avez raison la lampe de Claire Norcross édité par Habitat en 2004 en acier cuivré et non en cuivre est beaucoup moins ambitieuse … puis que ce fut un succès commercial et mediatique.

  • Prof Z

    La logique de George Boole permet de mettre cet objet dans 3 cercles : lampe,
    cuivre ou cuivré, ruban sans l’inclure dans le ruban d’ August Ferdinand Möbius , la signalétique de l’infini, le 8….

Something to Say?

Your email address will not be published.