Mathilde Brétillot secoue le design de mobilier pour enfants

Du design pour les enfants ? Entre jouet d’éveil et mobilier modulable, la collection de l’innovante Mathilde Brétillot pour la firme Collégien va réveiller le marché. Dans le cadre du R3iLab, la designer s’est associée au leader du chausson-chaussette pour créer, à partir de tubes de maille tricotée, des paniers, matelas et poupées aussi futés que séduisants, dont les prototypes ont été récemment exposés à l’occasion de Maison&Objet. Mathilde Brétillot (formée à l’école de Philippe Starck et de Ross Lovegrove) et Chantal Marie, directrice marketing de Collégien, livrent leurs impressions sur ce marché et évoquent les coulisses de leur collaboration en binôme, pour le programme Tech&Design. (…)

Designing for kids? Well, Mathilde Brétillot had done a tremendous lot of things, and brilliantly -but not in that department yet. It is no wonder the French designer (Philippe Starck and Ross Lovegrove were among the first to collaborate with the talented Brétillot) jumped at the opportunity to join forces with a renowned brand in the textile industry, challenged by R3iLab to get creative and innovate with the knitted tubes manufactured by Collégien. Hence came a series of rag dolls, mattresses and baskets able to “swallow up” scattered toys in just seconds, and double up as small, soft and appealing pieces of furniture for the kids. While prototypes were exhibited for the first time at Maison&Objet, Mathilde Brétillot and Chantal Marie, marketing manager at Collégien, reveal how they’ve worked the magic for the Tech&Design program. (…)


Lire la suite de l’article




Comments

9
  • kell

    mdr, je prépare aussi un article dessus, proximité géographique oblige 🙂
    C’est une bien jolie entreprise que Collegien!

  • Elodie Palasse

    @Kell : c’est vrai ? Formidable ! C’est vrai que tu es à côté. Il faut en effet parler de Collégien, c’est une belle histoire. Je les ai toutes deux interviewées en préambule à la conférence à Maison & Objet, qu’on m’avait demandé d’animer. Chantal Marie et Mathilde Brétillot avaient l’air de s’entendre à merveille, et la collection promet d’être franchement réussie. En un temps record ! On attend déjà les petites modèles de chaussons signés MB avant le mobilier. 😉

  • Elodie Palasse

    @Prof Z : aucun rapport (sinon un côté ludique ?). Le feutre de laine n’est pas maillé, me semble-t-il. Sa tenue, sa nature et sa rigidité induisent une toute autre technique de travail. Mathilde Brétillot a vraiment relevé un défi avec Collégien et les tubes de maille ultra souples.

  • Prof Z

    Aucun rapport? Je peux me tromper dans la traduction….
    http://www.architonic.com/pmsht/in-the-round-stitch-luflic/1081535

  • Elodie Palasse

    @Prof Z : sortez vos lunettes, vous aviez envoyé la version feutre. La version nylon emploi renvoie en effet au tricotage circulaire 🙂

  • Prof Z

    J’ai sorti mes lunettes suedoises ou danoises…
    ellinorericsson.wordpress.com TubeMe chair

  • Elodie Palasse

    @Prof Z : oui, c’est amusant mais peu pratique ! Les objets de Brétillot/Collégien se transforment pour devenir autres, gagner de la place, sont vraiment multifonctions (il ne s’agit pas simplement d’altérer la forme générale). Oui je sais, je milite hardiment, mais dans le secteur de l’enfance, la France est plutôt spécialiste du “ravissant-encombrant” : pour une fois qu’on innove, encourageons l’intention !

  • Prof Z

    Le petit nid est spectaculaire mais je trouve au contraire que le design du tapis se raccroche à la tradition , au style et au graphisme pull marin breton…
    J’ajoute Claire-Anne_OBrien ….

    http://www.rca.ac.uk/UploadedImages/Claire-Anne_OBrien.jpg

Something to Say?

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.