Ettore Sottsass, de design et d’émail

Relativement peu connue, cette période est pourtant l’une des plus révélatrices dans la carrière d’Ettore Sottsass (1917-2007). Le musée Kunsthal de Rotterdam présente les émaux du designer et architecte italien, réalisés entre 1958 et 1961.

This is not the most celebrated episode in the career of  Ettore Sottsass (1917-2007), though undoubtedly one of the most revealing. Kunsthal Rotterdam presents the Italian designer and architect’s enamels, made between 1958 and 1961.

Typiques de son oeuvre aux formes géométrique, dans laquelle la couleur vient jouer un rôle phare, vases et plats émaillés préfigurent le travail à venir.

Typical of his oeuvre of works in geometrical forms, in which colour plays a key role, enamelled vases and plates prefigure the works to come.

Avec l’exposition “Ontwerpen in email”, une centaine d’objets et dessins d’Ettore Sottsass lève le voile sur la genèse de la marque de fabrique du designer italien, ensuite développée et rendu internationalement célèbre au sein du collectif de design Memphis (jusqu’au 15 mai).

With the “Ontwerpen in email” exhibition, a hundred items and drawings by Ettore Sottsass will lift the veil over the genesis of the Italian designer’s trademark, later developped and turned internationally famous within the Memphis design group (until May 15th).

(source Kunsthal Rotterdam)



Comments

8
  • POG

    Très sympa, je vais essayer d’y aller avant la fermeture, merci du tip !
    (Combien de personnes ont, comme moi, lu “Ontwerpen in e-mail” ? :o)

  • Prof Z

    jamais vu …

  • Elodie Palasse

    @ POG : « Ontwerpen in email » et pas « Ontwerpen in e-mail », mais ce n’est pas moi qui ai choisi le tire de l’exposition 😉
    Le Kunsthal de Rotterdam a toujours une programmation intéressante, et c’est à deux pas du Boijmans, à ne pas rater non plus.

  • Elodie Palasse

    OH MON DIEU j’ai “scotché” Prof Z, avec des oeuvres vieilles de plus de 40 ans ! Je peux mourir désormais… 🙂

  • maupado

    Plutôt cinquante même, et lui déjà quinqua. Et cette couleur sur les totems ou les bilboquets sans boules, va savoir, déjà décidée, mais encore imprécise. Merveille.

  • Elodie Palasse

    @Maupado : tout à fait d’accord. Un peu (d)étonnant pour l’époque, si on remet dans le contexte.

  • Prof Z

    Pour être plus +clair, ce “design” décoratif de surface, graphique, géométrique, répétitif et statique me fout les boules…. et je n’y vois sans + que le B.A. BA d’une écriture c’est à dire presque rien…une mauvaise expo chez Denise René
    Pourtant j’ai une collection de “Men fils” , de Matteo en passant par Michelle Masanori et le maestro + quelques toiles op art , pop art aux murs…

    http://www.abitare.it/it/wp-content/uploads/2011/02/Kunsthal-Rotterdam_Gal700px.jpg

Something to Say?

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.