Brothers Dressler: Droog design dans le Grand Nord

Les créations des designers Jason & Lars Jessler, réalisées à partir de rebuts et objets variés en bois au sein de leur studio de Toronto, valent aux deux frères une franche popularité au Canada. Un brin de Droog design façon Grand Nord.

Toronto-based designers Jason & Lars Jessler’s creations,  quirky upcycled salvaged wooden items, are all the rage in Canada. Droog Design going North…

D’anciennes formes ou embauchoirs à bottes et chaussures, de bois patiné par les décennies, ornent les étranges bancs et autres étagères porte-manteaux (Last bloom, Last night, Last waltz, Last dance, Last frontier) des jumeaux designers. “Les formes de bois ont été récupérées en Ontario. En pleine nature, elles avaient été déposées en un monceau, avec un panneau qui indiquait “Bois pour le feu” à proximité des cabanes des pêcheurs. Leur beauté brute nous a captivés. Par respect pour le savoir-faire qu’a nécessité leur fabrication, nous avons expérimenté et imaginé des séries limitées d’objets à partir de ces embauchoirs, sorte d’hommage à cet art, désormais éteint, jadis pratiqué par les savetiers”.

Wooden boot and shoe lasts ornate strange benches or hangers made by the twin brothers, called Last bloom, Last night, Last waltz, Last dance or Last frontier. “Wooden lasts were rescued from a Northern Ontario fishing camp where they were dumped with a sign reading “firewood for cottagers” ; they captivated us with their raw beauty. With respect for the craftsmanship with which they were created, we’ve experimented with a selection of lasts to create a limited series of objects that pay tribute to the extinct artistry of the cobbler.”


Something to Say?

Your email address will not be published.