Poetic Interactions, Kaja Solgaard: “Design is more than visual and functional thoughts”

Les lecteurs de Sleek design se souviendront peut-être de son projet Bloomsbury (rencontre osée entre une table Ikea et une commode Louis XV). La designer norvégienne Kaja Solgaard est désormais diplômée de la Beckmans School; le fabricant de tissu Kvadrat a a sponsorisé la production de son projet d’examen, Poetic Interactions.

Sleek design readers will perhaps remember her cheeky Bloomsbury project (Ikea table vs. antique chest of drawers). Norwegian designer Kaja Solgaard has now graduated from Beckmans Design School. Fabric brand Kvadrat has sponsored the production of her final exam work, entitled Poetic Interactions.

“Le design ne se cantonne pas une projection visuelle ou fonctionnelle”. Voici la philosophie au coeur du travail de Kaja Solgaard. “Mon projet se base sur le thème de la “récompense” tactile et physique. C’est une quête vers une meilleure connaissance du sens du toucher, et vers les moyens qui sont les miens, en tant que designer, d’en tirer avantage. Mon projet s’est concrétisé sous deux aspects : un livre, qui résume mon travail de recherche, et des éléments de mobilier.”

“There is more behind design than both visual and functional thoughts”. This is the philosophy that underlies Kaja Solgaard’s work. “My project is based on tactile and physical “rewards”. This is a search for knowing more about the sense of touch, and how, I as a designer, can use this to my and others advantage by designing poetic interaction. My project was developped into two parts: a book summing up my research work, and elements of furniture.”


“Le point de départ a été le simple fait de se laisser aller contre un mur, mais en cherchant à donner au corps des récompenses tactiles, au travers d’expériences variées. Le résultat est une sorte de “sofa mural”, décomposé en plusieurs pièces de diverses formes et dimensions. Elles peuvent aussi bien être disposées en un assemblage au mur que posées au sol, ailleurs. En modifiant et déclinant les matériaux, formes et tailles, le mobilier peut être adapté à un usage particulier, mais également pour des hôtels, des stations de métro, bars et restaurants, jardins d’enfants et autres bibliothèques”.

“The starting point is the act of leaning against the wall, and to give the body a tactile reward, through various interesting experiences when doing so. The result is a wall couch consisting of pieces with different shapes and sizes that can be used on the wall as one composition, or anywhere else. Using different sizes, shapes and fabrics, this furniture can find its place into private homes, hotels, subway stations, bars and restaurants, kindergartens or librairies.”



Comments

7
  • Prof Z

    ..Quelques projections visuelles, formelles, conceptuelles, fonctionnelles, sensorielles, spirituelles…Il y a quelque chose de Robert Stadler en elle

  • Victor

    Kaja n’est pas suédoise, mais norvégienne…

  • Elodie Palasse

    @Victor : oui en effet, une étourderie de ma part (je l’avais mentionné dans mon 1er article consacré à son travail, également paru sur la Revue du design), réparée. Merci beaucoup, Victor !

  • maupado

    N’empêche, faut être sacrément gonflé(e) pour pousser le processus de sublimation – on va pas recopier l’article wiki sur la définition freudienne de la chose vu qu’on n’y entrave que pouic, trop peur de se tromper, quoi- jusqu’à nous proposer de nous affaler verticalement. Surtout que ça vient après une autre tentative de processus sublimatoire (le correcteur orthographique s’affole) , déjà bien physique, où on sentait bien qu’après la destruction méticuleuse et vengeresse de la commode de style, les copeaux bientôt allaient devenir éther.

  • Elodie Palasse

    @Maupado : vite, je traduis et envoie ton commentaire à Kaja. Elle craignait que personne ne comprenne, qu’on la prenne pour une désespérée…

  • Prof Z

    Merci de traduire Maupado , je n’y entrave que pouic,

  • Elodie Palasse

    Prof Z, c’est de la mauvaise foi de votre part, et ras les pâquerettes avec ça : vous aviez parfaitement saisi le “on y pige que dalle” de Maurice.

Something to Say?

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.