Jonathan Hofmeijer, House Archive – Furniture as a biography

Sorte de version améliorée des meubles classeurs industriels, la House Archive de Jonathan Hofmeijer n’a pas manqué d’attirer l’attention des visiteurs de l’exposition des étudiants de la Design Academy Eindhoven (DAE).

Inspired by the kind of filing cabinets one can find in municipal offices, Jonathan Hofmeijer’s House Archive caught our eye at the Design Academy Eindhoven’s graduation exhibition.

Grâce aux modules pivotants (les casiers tournent sur eux-même et se déplacent), l’utilisateur choisit quelle partie montrer ou masquer, simultanément (démonstration en video). Hofmeijer souhaitait dessiner un meuble qui reflèterait la personnalité et le style de vie de son propriétaire – plus précisément, selon les mots du designer, un “meuble qui fait office de biographie”.

Thanks to swivelling modules (enabling full rotation of the shelves, which can also move and change place), the beholder can choose what part to display or to hide, simultaneously (as can be seen on this video). Hofmeijer wanted to design a piece of furniture that would reflect its user’s personality and lifestyle: “furniture serving as a biography”, as the designer puts it.

“Quand des amis vous rendent visite, les casiers dans lesquels sont rangées les bonnes bouteilles peuvent être dévoilés. Puis rangés en un tournemain. Un système censé capturer la dynamique quotidienne d’un foyer”, explique Jonathan Hofmeijer.

“When friends come and visit, the cabinet storing the beautiful wines can be brought out. And easily filed away again too. I want my system to capture the daily dynamics of a house,” Jonathan Hofmeijer explains.

(source DAE, Jonathan Hofmeijer, photo René van der Hulst)


Comments

12
  • Prof Z

    Les grandes écoles de design ont de grandes portes ouvertes.
    29 876 visiteurs au graduation show 2011 de DAE Eindhoven dont une partie de visiteurs payants. Combien de visiteurs à l’ensci ….. à l’école de PROF A ?

  • POG

    Vraiment génial, pratique, beau (je trouve) et laissant entrevoir de multiples possibilités. On peut imaginer une variation permettant de cacher une TV ou autre appareil venant gâcher un beau salon :o)

  • Elodie Palasse

    @ POG : et éviter ainsi le beau buffet à portes coulissantes bien roboratif, ou sa version menuisée (“meuble de style”), décor de bois sculpté et petite clef de bronze ? Finalement, pas si moche, non, une TV ? On va suggérer à J. Hofmeijer de plancher pour toi sur une version gigantesque (cave à cigares, meuble TV, bureau d’appoint et table DJ… Avec incrustations de porcelaine Op-art. NICE). 🙂

  • POG

    Je le vois bien comme séparation en milieu de salon, puisque les casiers peuvent coulisser devant ou derrière. On pourrait facilement changer de place TV, stéréo en effet (en trouvant une solution pour les câbles…) ou admirer son bout de porcelaine préféré des deux côtés de la pièce :o)
    C’est dommage que l’on ne trouve pas plus d’infos sur le net (à part les copy-paste de l’article Sleek :o), la démo en “direct” était très convaincante.

  • POG

    @ Prof Z : il faut dire aussi que toute la ville est aux couleurs du design pendant une bonne semaine, et que le graduation show n’est qu’une des multiples attractions. On ne peut pas comparer la Design Week d’Eindhoven (ou autre grande ville) aux journées portes ouvertes de L’ENSCI. Mais un exemple à suivre, sans aucun doute.

  • Elodie Palasse

    C’est vrai que la Paris Design Week (pas plus que les Designer’s days) n’a rien à voir avec celle d’Eindhoven. On reste encore, en France, dans un exercice exclusif, intimidant. Dans l’organisation comme dans la communication, c’est encore (involontairement) labellisé “Pour initiés”. Tandis qu’aux Pays-Bas… Il fallait voir les centaines de personnes déambuler, toucher, tester, s’attarder dans l’atelier de Piet Hein Eek sur le Strijp !

  • Prof Z

    Pour initiés? Au total 150.000 visiteurs à la design week pour une ville de 200 000 habitants ….

  • Elodie Palasse

    @ Prof Z : vous m’avez mal lue. Evidemment, Paris devrait prendre exemple sur Eindhoven. Les jeunes diplômés y exposent en vitrine -et pas uniquement dans celles des department stores, comme les Galeries Lafayette/le Printemps à Paris, mais opticiens, chausseurs, pharmacies… A la Design Academy, c’est l’affluence, week-end ou semaine. Et grâce aux taxis gratuits et customisés, les Design rides, on peut se retrouver dans les coins isolés du Strijp, qui recèlent d’incroyables talents (pardon, trésors). Bon, la suite et la preuve en images sur Sleek design…

  • Prof Z

    Le Design français dans son miroir parisien ne voit pas que 3 villes (Eindhoven, Londres, Berlin) sont en train de devenir les plateformes du jeune design international avec des politiques et des capacités de projections intercontinentales.
    Une (petite ?) organisation hollandaise, Organisation in Design, pilotée par Margriet Vollenberg et Margo Konings a fait une expo à Milan pendant la design week: Ventura Lambrate (600 000 visiteurs), projet dupliqué au salon Qubique de Berlin.

  • Elodie Palasse

    Euh non, tout de même ! Le chiffre exact est de 60 000 visiteurs (Ventura Lambrate Milan), pas 600 000. 🙂

  • Prof Z

    Errare humanum est, perseverare diabolicum 60 000

Something to Say?

Your email address will not be published.