Hugo Passos & Piet Mondrian passent à table

Mondrian aurait apprécié: les tables d’appoint Piet du designer Hugo Passos, qui vit et travaille à Londres, rendent un hommage en 3D au célèbre peintre néerlandais.

Mondrian would have liked this: the Piet side tables by London-based designer Hugo Passos pay a 3D homage to the famous Dutch painter.

Le designer portugais Hugo Passos (qui a précédemment travaillé chez Fredrikson Stallard en tant que design assistant) a doté ses tables Piet de pieds asymétriques en noyer massif, surmontés de plateaux arborant les couleurs primaires et la touche de noir emblématiques de l’oeuvre de Piet Mondrian.

Portuguese designer Hugo Passos (whose past experiences include working as a design assistant at Fredrikson Stallard) gave the Piet tables an asymmetrical leg structure in solid walnut, topped with lacquered boards bearing the primary colors and touch of black known as Piet Mondrian’s trademark.

(source Broken Robotz)


Comments

8
  • maupado

    élégant et modeste. Ça nous change des Castelbajaqueries ineptes et prétentieuses.

  • Elodie Palasse

    En parlant chiffon, YSL avait joliment habillé les femmes en Mondrian. Pas vilain, tout de même ? Un des modèles de 1965 : http://thedecemberist.files.wordpress.com/2008/07/4.jpg

  • Prof Z

    Je suis d’accord sur l’élégance du dessin .
    L’affleurement des pieds en bois de section carré à la surface du plateau ne fait pas un Mondrian…. L’asymétrie des pieds en ferait plus un Rietveld mais dans un ton bois ce qui n’est pas conforme aux principes de De Stijl …

  • Elodie Palasse

    Dites donc, quelle coïncidence, Rietveld faisait écho à Mondrian, non ? 😉 Oui, le dé de raccordement en trompe-l’oeil rappelle en effet le fauteuil rouge & bleu.

  • Prof Z

    @ Elodie
    Rietveld joue de l’entrecroisement et de l’extension des barreaux au-delà des limites de la chaise. (Marek Wieczorek, « Le paradigme De Stijl ») . Cette technique a été simplifiée et déclinée par de nombreux designers contemporains en général hollandais et allemands. Il n’ y a pas chez Rietveld d’affleurement à la surface du plateau qui est une une autre micro tendance actuelle.
    Le premier prototype de la chaise de Rietveld était en hêtre, les couleurs primaires viennent ensuite mais jamais Rietveld n’a mixé ces couleurs avec les teintes bois. Je fais réfèrence pour le pied à de nombreux dessins-tortures des angles droits et de la symétrie dont le plus connu est la chaise Steltmans de Rietveld
    http://www.1stdibs.com/archivesB/upload/8398/178/steltmans.jpg

  • Elodie Palasse

    @Z : Well, good for him, et Joyeux Noël !

  • Prof Z

    Bonne année …En espérant que l’on se croise en 2012….
    Rietveld joue de l’entrecroisement et de l’extension des barreaux au-delà des limites de la chaise. (Marek Wieczorek, « Le paradigme De Stijl ») .
    Détail de construction de la Red-Blue Chair, c. 1924(Rietveld’s trademark )
    http://www.timbouckley.com/news/wp-content/uploads/2011/07/rietveld_drawing_5.jpg

  • Smithby

    Lovely

Something to Say?

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.