Lampes Skog, Caroline Olsson pour Magnor Glasswerk

La designer Caroline Olsson (Oslo) a créé sa série de lampes Skog en collaboration avec Magnor Glassverk, un fabricant de verre soufflé norvégien qui a vu le jour en 1896.

Oslo-based designer Caroline Olsson made the Skog lamp series in collaboration with Magnor Glassverk, a Norwegian glasswork company founded in 1896.

Les lampes Skog (“forêt” en norvégien) ont été imaginées par la designer Caroline Olsson dans le cadre de son examen de fin d’année auprès de l’Akershus University College (Product Design MA). La série de lampes à poser en bois de chêne et cristal soufflé à la bouche, présente tailles, formes et coloris variés. Leur design s’inspire de la forêt environnant la fabrique Magnor Glassverk. Les lampes Skog ont été commercialisées, en Norvège, au mois de décembre 2011.

The Skog (meaning “Forest” in Norwegian) lamps were imagined by Caroline Olsson for her final exam at the bachelor’s program at Akershus University College (Product Design MA). The oak-based & mouth-blown crystal lights come in different sizes, shapes and colours. Their design was inspired by the large forest surrounding the Magnor Glassverk company headquarters. The Skog lamps were launched in December 2011.

(source Caroline Olsson, Magnor Glasswerk, Contemporist – photo Stian Korntved Ruud – environment image)


Comments

14
  • Kamel

    Cela ressemble beaucoup, voir énormément aux lampes de Brokis… http://www.brokis.cz

  • Elodie Palasse

    Bonjour Kamel (l’oeil du pro du sourcing… ;)). Oui, mais grande différence d’échelle : celles de Caroline Olsson sont de petites lampes de table. Très ancrées, dans les matériaux et la forme, dans les arts & artisanat traditionnels scandinaves.

  • Prof Z

    Je ne serais qu’un simple fouineur. Kamel, lui, est qualifié de ” pro du sourcing”. C’est plus valorisant car “anglosaxé” mais assez réducteur. Alors je vais essayé de faire de mon mieux, c’est-à-dire forcement beaucoup moins bien que ces journalistes déco design, que ces rédacteurs de relations presses que je corrige tous les jours en les lisant.
    Dan Yeffet et Lucie Koldová , installés à Paris, ont fait du nouveau déjà vu, de l’inconnu avec du connu pour un éditeur tchèque qui n’est probablement pas distribué en Scandinavie. C’est une opinion de marketeur et comme m’a dit le philosophe du VIA qui ne savait pas que le VIA avait financé mes protos donc que j’étais plus designer que lui , “le marketing n’a rien a voir avec le design”.

  • Prof Z

    voila voila les muffins-lamps sont sur un blog de décoratrice
    http://flodeau.com/2011/06/lucie-koldova-and-dan-yeffet-muffins-lamps/

  • Elodie Palasse

    @Prof Z : inutile de prendre la mouche, Kamel est un professionnel du “sourcing”, en effet. C’est son métier, il est documentaliste, et cela n’avait rien de réducteur.

  • Prof Z

    Fait-il du sourcing journalistique , logistique ou stratégique ? Au-dela de l’échelle et des lieux de production, quels sont les points communs entre deux projets ? Typologie : lampe / Materiaux : bois et verre soufflé / Forme circulaire de la base. Kamel a- t-il raison de dire que “Cela ressemble beaucoup, voire énormément aux lampes de Brokis” ?…

  • Prof Z

    Skog veut dire forêt en norvégien. Caroline Olsson a en fait pris la silhouette des arbres de la forêt: une silhouette pointue de conifère , des silhouettes rondes de feuillus Cela mériterait d’être traduit en dessin comme le fait Ionna Vautrin avec sa lampe «Forêt Illuminée» pour l’éditeur luxembourgeois Super-ette. J’ai peut-être une traduction trop littérale du design mais les conifères devraient être toujours verts, les feuillus être bruns. A propos de la lampe feu de bois des 5, 5 designers pour Skitsch, Pierre Doze écrit “Ils finissent par confondre lisibilité élémentaire et naïveté facile ” …. On pourrait le dire de Caroline Olsson…. sauf si elle dessine des arbres lutins….

    «Forêt Illuminée» de la lampe en Ionna Vautrin pour Super-ette
    http://www.ionnavautrin.com/project/press-review/

  • maupado

    ‘tain, le mec qu’à inventé la chaise à quatre pieds, y doit faire une de ces tronches à voir toutes ces copies!
    Y a plus de respect, faut dire le vrai.

  • Elodie Palasse

    @Z : et les pâquerettes blanches ?

  • Elodie Palasse

    @Maupado : oui, tu imagines son désarroi ? Sans parler du procès perdu contre l’inventeur du fil à couper le beurre (lui-même, à ses heures perdues, conservateur du zoo des licornes & dahus du pays de Cocagne, au passage). Terrible.

  • Elodie Palasse

    Kamel travaille pour un célèbre décorateur, et dirige son propre site de sourcing déco (si ce n’est pas un indice, ça !)
    (La lampe d’Olsson est en cristal, BTW…)

  • Prof Z

    @Elodie Palasse @Maupado
    Je vous sème tous les deux…. en propriété industrielle.
    http://www.orchidee-poitou-charentes.org/IMG/jpg/Paquerette-St-valentin.jpg

  • Prof Z

    “Beaucoup de designers prennent des queues de comètes pour des étoiles encore vivantes” Pierre Doze

  • Prof Z

    Je vous laisse entre vous compter les pétales des pâquerettes et les pieds de chaises….

Something to Say?

Your email address will not be published.