Mich, Stal Collectief

Designed by Stal Collectief, the creative studio behind the gigantic Eliz lamp, the “Mich” stool was inspired by the traditional milking seat. Flat-packed, Mich consists in 4 laser-cut birch plywood parts.

Créé par le studio de design Stal Collectief, qui avait précédemment imaginé la démesurée Eliz lamp, le tabouret “Mich” a été inspiré par le tabouret de traite traditionnel. Livré à plat, Mich se compose de 4 pièces de placage de bouleau, découpées au laser.

The different elements of the stool are assembled then “sewn” together, hence bearing the trademark cross-stitching embroidery of Stal Collectief. From a single plate of plywood (measuring 122 x 244 cm), 12 Mich stools are cut out and shape up. Stal Collectief‘s designers Len de Paepe, Bob Segers, Tim Vranken and Jonas Blondeel are currently looking for a manufacturer to help them developing the Mich stool.

Les différents éléments du tabouret sont assemblés puis “cousus” ensemble, portant ainsi la marque de fabrique de Stal Collectief : un motif de croix brodé sur l’assise. A partir d’une seule feuille de placage (mesurant 122 x 244 cm), les pièces de 12 tabourets sont détaillées puis assemblées. Les designers de Stal Collectief, Len de Paepe, Bob Segers, Tim Vranken et Jonas Blondeel, sont à la recherche de fabricants pour développer le tabouret Mich.


Comments

6
  • Prof Z

    Un tabouret cousu main vachement bien
    Les typologies de tabourets de vachers comprennent aussi le botte cul de vacher des alpages que les Suisses connaissent mieux que les Belges….( voir le design de terroir de l’ Ecal).Le point de croix fait penser à une anecdote décorative ou de co design déjà vue et reveu alors que c’est structurel…. Il faut donc revoir la mise en images et penser que la lecture de image immédiate domine tout le reste…..

  • Prof Z

    Leur meilleur projet…. à venir est un projet de upcycling, un paravent de chutes de bois… Chutes de tabourets….

  • maupado

    Un dessin de métayer, une fabrication numérique, un assemblage DIY. Un objet simple et raffiné, panoramique.

  • Elodie Palasse

    @Maupado : de métayer ? Connaissant ton sens poussé de la litote, il y a ici un sens caché ! 😉
    @Prof Z : oui, d’accord avec vous pour M&O vs. IMM Cologne. Je connais quelques jeunes designers qui ont été conviés à exposer à M&O ainsi que sélectionnés pour “Meet my project” au Lieu du design, et ont préféré décliner : bien que flattés, à investir leur argent (car en dépit d’une sélection, il vous faut bourse délier pour participer) ils ont préféré partir pour IMM sans sourciller.

  • Prof Z

    De l’ Ensci au canton de Vaud…
    Le design français est très parisien, très intramuros, pas cul terreux . Un designer connu disait: “Quand je passe le périphérique, je deviens un inconnu”. Les designers de l’Ecal du canton de Vaux n’ont pas peur du design de terroir….
    http://www.ecal.ch/images_design_industriel.php?id=110

Something to Say?

Your email address will not be published.