Alexander Lervik, Spike Chair

Croyez-le ou non, cet objet est une chaise. Bravant le danger, je l’ai essayée à Stockholm (où elle faisait ses débuts) encouragée par son designer, Alexander Lervik. Surprise : la Spike chair est étonnamment confortable.

Yes, believe it or not, this is a chair. And I was brave enough to test it when it was introduced in Stockholm – dared by its designer, Alexander Lervik. Did it hurt? Well, the Spike chair feels surprisingly comfortable.

Le secret, le voici : sur une base d’acier s’érigent 60 tubes, moitié acier et bois de frêne. L’extrémité de chaque “pic” a été travaillée pour présenter une courbe ergonomique. Nombre de tiges et espacements ont été calculés pour que le poids se répartisse sans inconfort. Alexander Lervik a réalisé cette chaise, présentée à l’occasion de la Stockholm design week, en une dizaine d’exemplaires pour la galerie Pascale.

Here is the secret formula: 60 steel rods on a steel, square base are topped with ash wood, sculpted into a rounded, ergonomic shape. The number of rods and the space between each element enable an even weight distribution. Alexander Lervik‘s Spike chair was produced in a limited edition of 10 pieces for the Stockholm design week, as a collaboration with Gallery Pascale.


Comments

4
  • POG

    Sympatoche. Est-ce que les tiges bougent ou sont-elles fixes ? (Je dirais pas non à un massage 🙂 ). Un peu dommage que ça ressemble à un paquet de cigarettes quand même.

  • Elodie Palasse-Leroux

    Non, c’est fixe. Mais si tu gigotes, ça doit pouvoir te masser 🙂
    Un paquet de cigarettes ? Etrange, je n’aurais pas forcément fait le rapprochement…

  • maupado

    Giulio Iachetti:
    “une bonne fois pour toutes, l’ergonomie, ça n’existe pas!”
    T’as envie de faire une sculpture en forme de siège à fumer (la moquette) qui pèse trois tonnes? ok, guy, vas-y, fais-toi plaisir, assume, qu’est ce tu vas nous raconter le soi-disant calcul pour assurer le confort ? Non, mais attend, la planche à clous du fakir, aussi, elle est calculée pour que les clous soient si serrés qu’ils te percent pas le derme!
    Et si c’était vraiment “conçu” pour le confort, les courbes seraient dans l’autre sens, remember la calculette de Dieter Rams, les y touches sont bombées vers le haut, comme ça, y a pas d’arêtes qui s’incrustent dans la pulpe du doigt quand tu t’énerves à calculer tes impôts. Là, c’est pareil, si tu t’affales, lecteur fêtard et imprudent, sur la chair en érection, la tienne, de chair, flaccide de tes excès, s’en trouvera meurtrie profond, c’est garanti.
    Non, mais.

  • Elodie Palasse-Leroux

    @Maupado : Et si tu nous donnais une leçon illustrée, la preuve par 3(D) ? 🙂

Something to Say?

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.