Ofra Lapid, Broken Houses

Architectural decaying process turned into works of art: Pictures taken by an amateur photographer from North Dakota (USA) of abandoned structures are turned into small-scale models by Ofra Lapid. The Israeli artist then prints 30x36cm photographs of the models, set on a grey background. Le processus de décomposition architecturale vu à travers l'oeil de l'artiste : à partir de photographies d'un amateur habitant le Dakota du nord (USA), figurant des bâtiments laissés à l'abandon, Ofra Lapid fabrique des modèles réduits. L'artiste israélienne immortalise ensuite son travail, sur un fond gris, en tirages de 30x36cm.

Stéphane Laniray, Dry in Japan/Tokyo Nights

Les séries Dry in Japan & Tokyo Nights de Stéphane Laniray racontent une histoire très différente de celle précédemment publiée sur Sleek design (Tokyo Architecture). Visages anonymes, rues encombrées de passants, moments intimes capturés (la brève histoire, en trois clichés, des deux amoureux fascine le spectateur - on aimerait en connaître la fin), trottoirs brillants, mouillés de pluie, et surtout la lumière, étrange, omniprésente. Stéphane Laniray's Dry in Japan & Tokyo Nights series tell a different story than his photographs previously published on Sleek design (Tokyo Architecture). Anonymous faces, busy streets, private moments captured (I was enraptured by the 3-pictures "tale" of the two lovers that you can admire below, dying to know the ending), pavements shiny with rain, and a strange, omnipresent light.

PurePuryGraphy: Simon de Pury sans Phillips

Simon de Pury a une vie en dehors de la légendaire maison de ventes aux enchères Phillips & de Pury : la preuve en images avec PurePuryGraphy, recueil des photos de cette  figure internationale de l'art contemporain et catalogue de l'exposition ParisPuryGraphy que lui consacre Colette jusqu'au 29 janvier. Objets, matériaux, villes et paysages s'affichent en gros plan, comme une réflexion sur la réalité et ses différentes perceptions. Simon de Pury, of hillips & de Pury auction house fame, is not only one of the world's most recognized figures in contemporary art but also a keen photographer. PurePuryGraphy presents his works, both a retrospective of his work and a catalogue for the exhibition currently held at Colette (until January 29th). Close-ups of objects, materials, cities and landscapes reflect his personal and inquisitive vision; a work that deals with reality and its perceptions.

Berlin inédite et surprenante : Matthias Heiderich, Heartbeatbox photos

Une ville contrastée, des images hors du temps : le photographe Matthias Heiderich raconte l'histoire et le quotidien de sa ville, Berlin, dans une surprenante série de clichés. Pas de grisaille béton, nulle trace de paysages urbains désolés. Le Berlin d'Heidrich est exultant, cosmopolite et traditionnel à la fois. Les couleurs saturées confèrent un petit goût de Polaroïd, comme une plongée dans l'enfance. Heartbeatbox offre une promenade étonnante, sur fond de petite musique lancinante (l'artiste est également musicien). La balade débute au Multilayerladen à Berlin : le photographe (né en 1982) y exposera ses oeuvres à partir du 20 août 2010.

“Pretty much everything” about Inez van Lamsweerde et Vinoodh Matadin

25 ans d'art, de mode et de stars magnifiées par leurs soins : à Amsterdam, le musée Foam propose jusqu'au 15 septembre une imposante rétrospective du travail des photographes Inez van Lamsweerde et Vinoodh Matadin. On a régulièrement admiré leur patte dans les pages du New York Times, de Vogue, de W Magazine… Le duo, actif depuis 1986, a multiplié les campagnes publicitaires pour Yves Saint Laurent, Chanel, Balmain, Louis Vuitton, Hervé Léger ou Chloé. En parallèle de ces commandes très commerciales, Inez van Lamsweerde et Vinoodh Matadin (qui vivent et travaillent à New York depuis 1995) ont réussi l'exploit de conserver leur âme d'artiste : jamais leur travail n'a perdu son identité, comme le fil rouge des clichés et oeuvres personnelles, couvrant un quart de siècle, le raconte.

Le goût de la marque : “Lolli-pops”, des sucettes & des logos

Photographe, Massimo Gammacurta avait créé ces sucettes figurant les logos de marques immédiatement identifiables comme un happening artistique. Ses clichés ont connu un succès immédiat, propagées aux quatres coins du monde via Internet. Elles font aujourd'hui l'objet d'un livre : "Lolli-pop" est paru chez  BIS publishers.

“Stars & Models” font leur fotofestival 2010

Evénement incontournable pour les amoureux de la photographie, le Festival international de la photo 2010 accueille à Knokke-Heist, en Belgique, cinq grandes expositions. La remise du fameux prix World Press Photo ouvrira les festivités dès le 28 mars (jusqu'au 16 juin).