Hey Joe ! Benjamin Morin chez Borella (et un peu partout ailleurs)

La tentation est forte d'accoler au nom de Benjamin Morin l'étiquette bien pratique de "jeune designer" - car, après tout, il a achevé sa formation en 2008, autant dire hier. Mais on pourrait tomber dans un écueil facile et  imaginer, à tort, des débuts balbutiants et tâtonnants. Prêt-à-porter, son luminaire aux allures de Valentin le désossé, qui hisse d'un de ses bras grêles un chapeau -pardon, un abat-jour - différent sur sa "tête" en fonction des attentes lui a valu de faire partie des lauréats d'un concours envié pour le BHV la même année. A peine l'encre de son diplôme (avec mention) en Design d'environnement et Architecture d'intérieur de l'école Camondo avait-elle eu le temps de sécher que son nom était sur toutes les lèvres.

L’insolite pantalon-serpillère pour bébé de Blandine Dubos

Ses fantomatiques appliques Louis 5D et Joséphine 5D pour Ligne Roset avaient propulsé Blandine Dubos des bancs de l'école Camondo au rang de jeune pousse prometteuse du design français dès 2003. Dans le sud-ouest de la France, la designer embroche également des poupées Barbie ou imagine, entre quelques travaux des plus sérieux, quelques vêtements pour enfants : son fils