Damien Hirst en kit et en toc

"For the love of God, what will you do next ?", s'est exclamée la mère de Damien Hirst en découvrant la dernière lubie de son artiste de fils. En 2007, le crane aux 8 601 diamants a défrayé (effrayé ?) la chronique.