Pia Wüstenberg, product ID

La designer allemande Pia Wüstenberg s'est installée en Grande-Bretagne à l'âge de 15 ans. Il y a quelques années, elle a choisi d'ouvrir son propre studio de design, Pia design, en Finlande (pays natal de sa mère). Elle vient d'exposer au Royal College of Art de Londres son projet de diplôme (troisième cycle, département Design produit), "Product ID" (l'identité du produit). German designer Pia Wüstenberg moved to England aged 15. A few years ago she set up her own design studio, Pia design, in Finland (her mother's homeland). At the Royal College of Art degree show, she exhibited her postgraduation exam project, "Product ID".

Makiko Nakamura, Déclassé Baronage : aristocratie déchue au Royal College of Art

L'artiste et designer céramique Makiko Nakamura expose actuellement Déclassé Baronage, une pièce de porcelaine rehaussée à la feuille d'or pour Epha3, à l'occasion du Royal College of Art (RCA) degree show. London-based ceramic artist and designer Makiko Nakamura's Déclassé Baronage, a golden-plated porcelain piece distributed by Epha3, is currently exhibited at the Royal College of Art (RCA) degree show.

Design, ramage, plumage : Camille Cortet, oiseau de paradis de la Design Academy Eindhoven

A Eindhoven, l'exposition annuelle des travaux de diplôme des élèves de la Design Academy demeure l'un des événements les plus courus de la Dutch Design Week. En pénétrant dans la première salle, on aperçoit immédiatement le travail de Camille Cortet : dans sa démarche, comme visuellement, son étrange série de "Transformations" sort du lot. Colliers et plastrons masculins (une sorte de cravate qui se transforme en jabot comme pour imiter un bel oiseau en pleine opération de séduction) ou des vêtements découpés au laser, qui semblent fait de peau de serpent : l'ensemble aurait pu sembler froid, voir un brin répulsif (quelques mètres plus loin, la collection de cercueils biodégradables pour foetus morts-nés et avortés de Brigitte Coremans aurait toutefois emporté la palme du glauque). Mais les résultats dégagent un charme indéniable, et la réaction du public en témoigne amplement. Parade et panoplie de séduction s'avèrent efficaces. In Eindhoven, the Design Academy  annual graduation show is one of the most waited-for events of the Dutch Design Week. One step into the first room, and you will immediately notice Camille Cortet's works : her eerie "Transformations" pieces actually stand out. An array of aerial stringy collars for men (ties to be turned into plumped-up necklaces to imitate birds in seduction phase) and laser-cut clothes that seem made of snake skin: it could have been strange and even repulsive (although it could not have been creepier than Brigitte Coremans' bio-degradable coffins for stillborn babies displayed a few meters away). But the results are beautiful and somehow mesmerizing, judging by the reactions of the audience. Indeed, the seduction part has proven effective.

Bureaux d’étudiants au VIA (best of degree shows)

Tradition oblige, le VIA expose à partir du 7 juillet la sélection 2010 des travaux d'étudiants en design. Cette année, ce sont dix-huit écoles qui participent à l'événement, de l'Ecole Boulle au Strate College de Sèvres. Parmi les nombreux objets et meubles exposés jusqu'au 29 août, quelques bureaux et tables. Des pièces de mobilier souvent versatiles, originales, pratiques : un rêve d'étudiant, qui séduira ceux qui ne le sont plus.