Souvenirs de Tobias Wong

Le Musée de Vancouver (MOV) vient d'inaugurer la première exposition monographique de l'artiste et designer Tobias Wong, disparu il y a deux ans. "Killer ring" (une bague dont le diamant, monté à l'envers, se transforme en arme fatale), Bubble chair de Starck transformée en lampe, Sun Jar (le soleil encastré dans un bocal à confiture) ou "Shitting Gold" (qu'arrive-t-il si vous avalez des gélules emplies de paillettes d'or ?) : les oeuvres du Canadien Tobias Wong révèlent espièglerie, vivacité d'esprit et un goût avéré de la manipulation. The Museum of  Vancouver (MOV) recently launched the first solo exhibition of the designer & artist Tobias Wong, who disappeared two years ago. Killer ring, Philippe Starck's Bubble armchair turned into a lamp, Sun Jar, or "Shitting gold" pills, many of Canada-born Wong’s works display playfulness, wit, and a certain taste for manipulation.

Wieki Somers se fige encore un peu plus dans le temps à la galerie Kréo

Le titre était prophétique : "Frozen in time", l'exposition consacrée aux oeuvres de la designer et artiste néerlandaise par la galerie Kréo, joue finalement les prolongations jusqu'au 11 avril -ultime opportunité de découvrir l'étonnant travail du petit prodige de la Design Academy d'Eindhoven, inspiré