Fornasetti, at last!

L'oeuvre de Piero Fornasetti, en dépit de l'extraordinaire production de l'artiste (11 000 pièces au cours de sa carrière, et presque autant de fantasques déclinaisons du visage de la cantatrice Lina Cavalieri), a rarement fait l'objet d'expositions. Italian designer Piero Fornasetti, despite his enormous production (in excess of 11.000 pieces throughout his career, most of them decorated with whimsical reproductions of opera singer Lina Cavalieri), has seldom seen his works exhibited.

Design & arts décoratifs du 20ème siècle chez Tajan

Les ventes de prestige font l'événement, mais des vacations plus modestes réservent souvent de bonnes surprises : fauteuil d'Olivier Mourgue pour Airborne (1960) estimé 200 à 300€ ; une paire d'insolites chaises en fibre de verre de René-Jean Caillette pour 600 à 800€ ; une paire de chaises "Hat trick" de Franck Gerhy pour Knoll pour 500€ ; une amusante table-console des années 1930 en lame de miroir (400-600€), ou encore une "importante lampe Bauhaus" en métal laqué vert qui pourrait partir pour environ 800€…