Eames Hang it all: Paint it red

Charles and Ray Eames started designing objects for children in the mid-1940s (Charles had a young daughter from his previous marriage): after plywood animals, building blocks and masks, they came up with the "Hang It All" in 1953. The iconic coat hanger, now a classic household staple, was designed by the Eames to encourage children to hang up their belongings themselves. Trouble is, you cannot admire it anymore when overloaded with clothes... Unless you buy the whole new "Hang It All" series from Vitra -in green, red or white, specially issued for Ray Eames' 100th birthday- and exhibit them as works of art on your walls (let's not discuss budget).

Lievore Altherr Molina x Arper, Aya Chair

Barcelona-based design studio Lievore Altherr Molina have designed the Saya chair for Italian furniture brand Arper. The mirrored V-shape of both backrest and seat part, the structure dramatically narrowing at the small of the back convey a vague familiar feeling (think Arne Jacobsen, Norman Cherner, or event the Eames Bikini chair…). Le studio de design Lievore Altherr Molina (Barcelone) signe la chaise Saya chair pour l'éditeur de mobilier italien Arper. Les lignes en "V" du dossier et de l'assise, l'étrécissement marqué de la jonction des deux parties confèrent un air vaguement familier à la chaise (on pense à Arne Jacobsen, Norman Cherner, ou même à la chaise Bikini des Eames…).

Ray par Davone, fils conceptuel des Eames et d’une paire de Wayfarer

Les Surréalistes définissaient leur esthétique par cette maxime empruntée à Lautréamont : "Beau comme la rencontre fortuite d'un parapluie et d'une machine à coudre sur une table de dissection". On se remémore la phrase devant les enceintes hi-fi Ray, du fabricant danois Davone. On reconnait dans leurs proportions les lignes subtilement renflées des verres de lunettes Ray-Ban, qui ont aussi inspiré leur nom. Mais face à leur caisse de noyer courbé et l'acier noir mat de leur pied, on devine le rejeton d'une radio Tivoli qui aurait fricoté avec une lounge chair des Eames… Absurde ? Chez Herman Miller, on a pourtant relevé l'air de famille. Eames, Ray-Ban, Tivoli… Epitome du "cool" et du style sans âge, donc - pour lequel on devra tout de même débourser 6 000 $.

Piquer la couverture de la Reine des Glaces ou se glisser dans une peau de phoque

Hommage au design biomorphe de Charles & Ray Eames, Vík Prjónsdóttir a profité de la Stockholm Design Week 2010 pour lancer sa nouvelle ligne de couvertures.

Design for kids: Sit Down! L’enfance du siège

"Sit Down - Seating for Kids" est une initiative du Museum of Childhood, une des divisions du Victoria & Albert Museum de Londres. Jusqu'au 5 septembre, l'excellente exposition se propose d'expliquer aux enfants pourquoi une "chaise n'est pas uniquement faite pour s'asseoir".

Lampe monocoque : Nicolas le Moigne dépoussière la fibre de verre

Vous pensiez la fibre de verre réservée aux chaises et fauteuils vintage des Eames, ceux-là même qu'on collectionne pour leurs fibres épaisses, parsemées, qui dessinent des motifs aléatoires ?

Chaises gratuites & “Good Design” dans les rues de New York

Des chaises en attente... d'adoption, éparpillées dans la ville de New York, équipées de GPS : c'est l'étrange "Blu Dot Real Good Experiment" tentée par les trois designers fondateurs de la firme.

Vente fauteuils DAR & chaises DSW Eames pour Herman Miller : du nouveau à J-5

Deux fauteuils DAR Eames pour Herman Miller (circa 1950) viennent s'ajouter à la liste de la vente de mobilier & design qui se tiendra le 27 juillet (photos ci-dessous).