ARRO Studio, Maria & Joseph

N'y voyez aucune allusion religieuse : si les designers Erik Arlen and Ludovic Roth (ARRO studio) ont appelé leur suspension "Maria", c'est en hommage à la grand-mère de l'un d'eux. Le luminaire (édité par dix heures dix) composé de bandes de feutre cousues entre elles et renforcées de tiges de fibre de verre, autour d'une structure de 85cm de diamètre,  s'inspire des délicates ombrelles de tissu, aux bords frangés, jadis communément employées. Quant à "Joseph", il faut saisir l'hommage à l'artiste allemand Joseph Beuys (1921-1986), chantre de la "culture sociale":  la série de luminaires, elle aussi réalisée dans le matériau de prédilection de Beuys, se décline à partir du même format d’emporte-pièce. C'est la multiplication des éléments qui permet une modification de la forme de l’abat-jour, à partir de 6 pièces pour le plus petit modèle, jusqu'à 16 pour la plus grande amplitude. Don't judge by the names - no religious innuendo here. Designers Erik Arlen and Ludovic Roth (ARRO studio) decided to name their "Maria" lamp for dix heures dix after one of the designers' grand-mother. Made of felt strips stitched and reinforced with fiberglass rods, on a 85cm diameter structure, Maria's shade was inspired by the shape of the fringed, fabric umbrellas from a long-gone era. "Joseph" also results from assembling several identical pieces of felt (6 to 16 of them, depending on the size), and refers to German artist Joseph Beuys' strong attraction to this material.

Johanna Paulsson, Pouf & Aperire

Johanna Paulsson is a Swedish, Copenhagen-based furniture, product and spatial designer. Felt is one of her favorite ways of expression, as both her Aperire and Poof projects illustrate. La suédoise Johanna Paulsson vit à Copenhague, où elle travaille dans les domaines du design de mobilier, design produit et d'espaces. Le feutre s'avère l'un de ses biais d'expression favoris, comme en témoignent ses projets Aperire et Poof .

Stal Collectief, Eliz lamp

Les designers Len de Paepe, Bob Segers, Tim Vranken et Jonas Blondeel (Stal Collectief), ont chapeauté leur lampadaire “Eliz” d'une capote de feutre aux dimensions si généreuses qu'elle peut abriter les conversations privées du quatuor. Designers Len de Paepe, Bob Segers, Tim Vranken and Jonas Blondeel (design studio Stal Collectief), all of whom recently graduated from the Mechelen Katholieke Hogeschool, gave their oversized “Eliz” lamp a large felt hood to hide under.

Albero di feltro : Quentin de Coster a de bruyants colocataires

Sleek design a demandé à Quentin de Coster comment lui était venue l'idée de son panneau diviseur d'espace de feutre, Albero di feltro (“arbre de feutre”). "Je viens de présenter ce projet à l'école Politecnico di Milano (où je vis actuellement). Mes colocataires italiens sont particulièrement bruyants : lorsque l'école nous a demandé d'imaginer un produit sur le thème du travail nomade, j'ai dessiné ce dont j'avais besoin. Une solution modulable, transportable et esthétiquement intéressante pour diviser un espace (le feutre étant réputé pour ses qualités acoustiques)." (…) Sleek design asked designer Quentin de Coster how he came up with the idea of his space divider, Albero di feltro "I presented this two weeks ago at the Politecnico di Milano, where I currently live. My Italian roommates are pretty noisy, so when I was asked to think about a nomadic product that would find its place in an office, I started sketching just what I needed: a space divider, rolled up in its case, that can pop up in a blink of an eye and provide some privacy (felt also being an efficient noise-absorber)". (…)