Rietveld de la main gauche

L'artiste Julien Berthier propose sa vision de l'iconique fauteuil de Gerrit Rietveld, la "Red and Blue Chair” (1918). Berthier a dessiné sa chaise de la main gauche, puis scrupuleusement suivi les contours du croquis tremblé pour créer son prototype, ensuite confié à un menuisier pour en produire cinq exemplaires identiques. Pour ceux qui préfèrent la perspective d'admirer l'original, l'exposition dédiée à l'architecte et designer néerlandais au Centraal Museum d'Utrecht  ("Rietveld's Universum: Rietveld, Frank Lloyd Wright, Le Corbusier, Theo van Doesburg") fermera ses portes le 30 janvier. French artist Julien Berthier offers his own vision of Gerrit Rietveld's iconic "Red and Blue Chair” (1918).Berthier has drawn the armchair with his left hand, has built himself the first prototype, scrupulously following the blurred drawing, and finally asked a carpenter to build five identical chairs. For those who whish to gaze at the Dutch architect & designer's original creation, the Utrecht Centraal Museum will exhibit "Rietveld's Universum: Rietveld, Frank Lloyd Wright, Le Corbusier, Theo van Doesburg" until January 30th.

La table de Frank Lloyd Wright

Frank Lloyd Wright ne se contentait pas d'imaginer des édifices, mais dessinait les vitraux, panneaux, meubles et éléments divers susceptibles de compléter et de mettre en valeur son travail (génie visionnaire, obsédé du contrôle, probablement les deux - à vous d'en décider). Ce fut le cas pour la plantation Auldbrass, en Caroline du sud (une ferme expérimentale où l'on développait des cultures destinés aux climats européens et africains). Une des toutes premières structures "Usoniennes" de Frank Lloyd Wright (en référence à sa propre vision d'une "nouvelle Amérique", Usonian dérivant de l'acronyme "U.S."), Auldbrass fut un des projets d'envergure entrepris par Wright au début des années 1940. Parmi le mobilier dessiné par l'architecte et designer (plans, dessins et archives au grand complet sont aujourd'hui conservés à Taliesin) se trouvait cette table basse faite en cyprès, le bois qu'il avait choisi pour la réalisation de la maison. Le meuble, fabriqué par les charpentiers, sur place, à Auldbrass, sera proposé aux enchères à Chicago le 14 décembre par la maison Wright. Après la mort de Leigh Stevens, propriétaire de la plantation, la table avait rejoint une collection privée, à Chicago ; son estimation est de 20 000 à 30 000 $. Frank Lloyd Wright did not only imagine houses, but designed glass windows, wood panels, pieces of furniture or any other element that would enhance his work (whether he was a control freak, a visionary genius or both is up to you). This was the case with the Auldbrass plantation, in South Carolina (experimental crops for growth in different climates in Europe and Africa were made there). Auldbrass was one of Frank Lloyd Wright’s first Usonian structures (referring to his own vision and plan for a new America, deriving from the "U.S." acronym), imagined in the early 1940's. Among the furniture the architect and designer had imagined for the plantation is this coffee table made of cypress, the same material Frank Lloyd Wright had chosen to build the house. Fabricated by carpenters on the site, it will be auctioned at Wright in Chicago, on December 14th. Kept in a Chicago private collection after the death of Leigh Stevens, the Auldbrass owner, the low table is estimated $20,000–30,000.

Brittlebush shelter, Taliesin : camping à la Frank Lloyd Wright

Voilà quelques décennies, l'architecte Frank Lloyd Wright initiait pour le bénéfice de ses apprentis de Taliesine West (à Scottdale, dans l'Arizona) un programme de "camping" peu commun : les disciples dormaient dans le désert, sous de simples tentes en forme de tetrahedron (un triangle basique). Les abris de fortune, érigés sur des dalles de béton, ont peu à peu évolué grâce aux étudiants les plus hardis. Bill Moss, inventeur de la tente "pop-up", fut justement un des participants au programme à Taliesin West à la toute fin des années 1990. Decades ago, architect Frank Lloyd Wright initiated a "shelter program", sending his Taliesin West (in Scottdale, Arizona) apprentices out in to the desert to sleep under tetrahedron-shaped tents, erected onto a triangular cement slab. They gradually turned into pyramid-shaped shepherd’s tents, the students' concepts growing more and more elaborate. Bill Moss, the inventor of the modern pop-up tent, was himself a resident at Taliesin West at the end of the 1990's.

Bennett House : un architecte met du Rietveld dans la maison de poupées

Non, vous ne rêvez pas, il y a des influences De Stijl dans cette maison de poupées. Un an après l'époustouflante maison de poupées d'Arne Jacobsen, la Bennett House s'inspire de la fameuse maison Schröder de Rietveld à Utrecht. L'architecte américain Tim Boyle, designer chez Brinca dada, tenait particulièrement à créer une maison dont les espaces vitrés rythmeraient les façades sans délimiter les niveaux. “Townhouses are typically a stack of floors with a few windows on each floor, and no inside/outside relationship. I prefer architecture that reveals structure and engineering, hence windows extend past floors to show the weight and thickness of the structure.”  Intelligemment conçue pour le jeu (rappelez-vous, il s'agit d'une maison de poupées) en position ouverte comme fermée, la luxueuse propriété est pourvue d'un ascenseur desservant les deux étages, d'une piscine sur le toit, de balcons attenant à chaque chambre. Et ce n'est pas tout...

Frank Lloyd Wright & Lego, la suite

Matja Grguric avait déjà rendu hommage à la Villa Savoye par Le Corbusier : le voici qui récidive avec une extravagante version de Fallingwater (1934), chef d'oeuvre de l'architecte américain Frank Lloyd Wright.

Frank Lloyd Wright retourne à Taliesin

Le Guggenheim de New York, Fallingwater, ou encore Ennis House : les réalisations de Frank Lloyd Wright sont emblématiques de l'histoire de l'architecture depuis le début du 20e siècle.

Malevitch toi-même ! Architecture suprématiste en boîte

Après le crâne de Damien Hirst version Do it yourself, les plus célèbres créations de Frank Lloyd Wright, dont le musée Guggenheim de New York, en briques LEGO, voici les oeuvres architecturales de Casimir Malevitch (1879-1935) à assembler soi-même.

Exposition : John Lautner, élève de Frank Lloyd Wright

Jusqu'au 26 juillet, la Lighthouse (Centre for architecture & design) de Glasgow présente une exposition de l'oeuvre de John Lautner. Devenu incontournable dans les années 1960, cet architecte, formé par Frank Lloyd Wright, a principalement oeuvré en Californie.