Semer des étoiles, suspendre une planète

Semeur d'étoiles de son état, Ludovic Clément d'Armont ajoute à sa collection de panneaux lumineux une série de suspensions-planètes, elles aussi équipées des ampoules LED "blanc chaud" récompensées du prix Equip'Innov 2010, remis par le directeur du VIA, Gérard Laizé. A "star sower",  Ludovic Clément d'Armont has designed new additions to his light panels: planet-shaped pendant lights, nesting LED bulbs (a white but warm  shade that have been awarded the Equip'Innov 2010 price by VIA's Gérard Laizé).

Marion Chatel-Chaix, designer “à sensibilité textile”

Bon sang ne saurait mentir : dotée d'un père architecte et d'une mère coloriste, Marion Chatel-Chaix a grandi dans une maison où créativité sans bornes, ouverture d'esprit et volonté étaient autant de règles de vie. La designer textile française a récemment emporté un prix "Faces of Design", accordé par un jury  de choix  -Alexander von Vegesack (Vitra), Alain Lardet (Designer's Days) et le designer Maarten Baas étaient du nombre. Mais elle refuse d'être étiquetée "designer textile". « Le tissu est pour moi un medium transversal, hybride, issu de différentes disciplines des arts appliqués. Evidemment, on pense immédiatement à son utilisation dans la mode, pourtant le textile s'impose dans bien d'autres domaines : design produit, design d'intérieur, création d'accessoires et objets variés, design graphique et création de motifs, ou même la photographie. Je préfère me présenter comme une "designer à sensibilité textile" - ce qui présente l'avantage de réunir couleur, matière et image. On peut ainsi lier la discipline à différents domaines, où le "design à sensibilité textile" offre un regard neuf sur le processus de création et de mise en oeuvre. » Design d'espace, d'objets, de mode à travers les tissus et les accessoires (pour Cotélac, BCBG Max Azria, Armor Lux…) ou planches d'inspirations et livres d'art : Marion s'applique et s'implique dans tous domaines, avec la même approche. Like parents, like daughter: with an architect father and a colorist mother, Marion Chatel-Chaix was born and raised into a house were unlimited creativity, open-mindedness and drive were considered rules. The French textile designer has recently been awarded an international Faces of Design prize. Alexander von Vegesack (Vitra), Alain Lardet (Designer's Days) and designer Maarten Baas were among the jurors. But she refuses to be labelled as a mere "Textile designer". « Fabric, she insists, is kind of a transverse, hybrid medium resulting from various disciplines of applied arts. Of course, one would automatically link fabric to the Fashion industry, yet it is employed in many other fields, such as product design, interior design, accessories manufacturing, creating patterns, graphics, or even photography. I came up with this expression, “Textile sensitivity design”, that to me embodies the combination of color, material and image. It can therefore be linked to different design realms, where “Textile sensitivity design” projects a new light on thinking and creating processes. » Interior design, product design, fashion accessories design (for Cotélac, BCBG Max Azria, Armor Lux…), Marion follows the same logic, whichever new adventure she throws herself into.