Iain Howlett, PaperClay Lamp

Dans le même esprit que sa comparse du Royal College of Art Pia Wüstenberg, Iain Howlett a réalisé une série de mobilier à partir de papier mâché. Moulé ou formé à la main, comme une argile traditionnelle, PaperClay a l'avantage d'être à la fois très léger et résistant. La lampe à poser d'Iain Howlett met en exergue le jeu des textures sur lequel ce dernier a souhaité mettre l'accent : la surface lisse des parties moulées le dispute aux formes libres et aléatoires imprimées par la main du designer. Not unlike his fellow RCA ex-student Pia Wüstenberg's work, Iain Howlett's PaperClay project is a collection of furniture pieces made from paper pulp. Moulded or hand-processed like clay, PaperClay is both remarkably lightweight and durable. Iain Howlett's large PaperClay standing lamp plays with textures and form, smooth moulded surfaces set against rough, free-formed ones.

Lampe Binic : Ionna Vautrin et Foscarini sur les plages bretonnes

La designer Ionna Vautrin signe pour Foscarini cette drôle de petite lampe baptisée Binic. Sa silhouette évoque celle des manches à air qui ponctuent les ponts de bateaux de la baie de Binic, petite ville portuaire des Côtes d'Armor. La bouille ronde d'un écran lumineux, nichée dans un cône de polycarbonate laqué, vient s'épanouir sur un corps frêle en aluminium mat. Des lignes et des coloris qui ne sont pas si éloignées de celles des vases Fabbrica del Vapore, qui avaient valu à Ionna Vautrin (en collaboration avec son acolyte Guillaume Delvigne) une reconnaissance internationale. Comme on ne sait quel coloris choisir entre le bleu pétrole, le vert, le gris et les autres (photos ci-après), on se propose de les collectionner. Avec ses dimensions réduites (20 cm de hauteur, 14 cm de diamètre), Binic a l'avantage d'être facile à caser, après tout. Que ne ferait-on pour prolonger en cette rentrée un brin de liesse estivale (soupirs) ?