Hiroyuki Murase, Suzusan Luminaires: Modern Design & Japanese Tradition

Ancient art turned into modern design: Japanese born designer Hiroyuki Murase (Düsseldorf, Germany) has put under a new light the traditional handcrafted material that his family have been weaving for over a century. Un art ancestral appliqué au design contemporain: le designer d'origine japonais Hiroyuki Murase (Düsseldorf, Allemagne) met dans la lumière le tissu traditionnel confectionné à la main par sa famille depuis plus d'un siècle.

Semer des étoiles, suspendre une planète

Semeur d'étoiles de son état, Ludovic Clément d'Armont ajoute à sa collection de panneaux lumineux une série de suspensions-planètes, elles aussi équipées des ampoules LED "blanc chaud" récompensées du prix Equip'Innov 2010, remis par le directeur du VIA, Gérard Laizé. A "star sower",  Ludovic Clément d'Armont has designed new additions to his light panels: planet-shaped pendant lights, nesting LED bulbs (a white but warm  shade that have been awarded the Equip'Innov 2010 price by VIA's Gérard Laizé).

Wästberg fait renaître les lampes U-Line de Maarten van Severen

Les lampes U-Line du designer belge Maarten van Severen (1956-2005) sont rééditées par Wästberg. La firme suédoise, pour laquelle Inga Sempé, Jean-Marie Massaud ou Claesson Koivisto Rune ont imaginé divers luminaires (photos ci-après), commercialisera la série désormais équipée de LEDs et rebaptisée "Van Severen w111". La renaissance de la fameuse U-Line est le fruit d'un étroite collaboration entre Wästberg, la fondation Maarten van Severen et la famille du designer. The U-Line lamps created by Belgian designer Maarten van Severen (1956-2005) are relaunched, thanks to a partnership between Wästberg, the designer’s family and The Maarten Van Severen Foundation. The Swedish lighting design firm (already distributing exclusive products by Inga Sempé, Jean-Marie Massaud and Claesson Koivisto Rune - see pictures after the jump) new series - from now on called "Van Severen w111"- is equipped with LED technology.

Cordages-luminaires Ropes, Christian Haas

Les luminaires Ropes ("cordes") du designer Christian Haas ont été présentées durant Maison & Objet (chez Colette, parmi les événements thématiques qui émaillaient la ville en parallèle de M&O). Utilisant la technologie LED, les cordes lumineuses constituent à la fois "une source de lumière innovante et un objet design qui sort du lot…. The Ropes lamps by designer Christian Haasa were launched during Maison & Objet (at Colette, among many fringe events that took place during M&O). "A soft look and textile touch, energy-efficient technology, are combined to create an innovative light source and distinctive design object."...

Big Game investit Paris

Miroir, mon beau miroir, dis-moi qui nous croiserons partout dans Paris, en ce début d'année ? La réponse est : Grégoire Jeanmonod, Elric Petit et Augustin Scott de Martinville. Les designers de Big Game useront de leur don d'ubiquité une fois de plus : leur série Flat mirrors (des pare-brises de 2 CV, de 4L, de Coccinelle et de Fiat Panda aplanis et argentés) s'afficheront à la Cité des Arts jusqu'au 12 février. En parallèle, la célèbre Galerie Kreo accueillera la série de luminaires POD dans le cadre de l'exposition «A new generation of lights». Le tout dans le cadre de l'événement "L'ECAL à Paris", qui met à l'honneur certains des designers issus de l'école lausannoise (comme Camille Blin, Fabien Cappello, Delphine Frey, Alexis Georgacopoulos, Tomás Král, Nicolas Le Moigne, Adrien Rovero ou Guillaume Schweizer). Mirror, mirror, who will be all over Paris in the early days of the new year? The answer is: Grégoire Jeanmonod, Elric Petit and Augustin Scott de Martinville .The Big Game designers prove themselves to be omnipresent again: their Flat mirrors series (windshields taken from Citröen 2 CV, Renault 4L, Volkwagen Beatle and Fiat Panda cars, turned flat and silvered) will be exhibited at the Cité des Arts until February 12th. At the same time, the famous Galerie Kreo will showcase «A new generation of lights», including the POD lamps (see after the jump). Both exhibitions are in fact part of the same event, "L'ECAL à Paris", with particpating designers from the Lausanne school (such as Camille Blin, Fabien Cappello, Delphine Frey, Alexis Georgacopoulos, Tomás Král, Nicolas Le Moigne, Adrien Rovero or Guillaume Schweizer).

Tom Frencken, artisan-designer

Définir le style de Tom Frencken n'est pas chose facile - lui-même avance quelque indices : « une gamme variée de matériaux, de formes, de coloris, et des proportions un peu hors du commun. » Diplômé de la Katholieke Hogeschool de Mechelen, le jeune designer créée du mobilier, des bijoux, des luminaires. A Eindhoven, dans le cadre de la Dutch Design Week 2010, Frencken exposait sa nouvelle collection sur le Strijp-S, au Klokgebouw (ancienne usine à Bakélite de Philips, bâtiment érigé dès 1929 et désormais classé monument historique). Le designer dit trouver inspiration dans « tout ce qui l'entoure, fasciné par les lieux de rencontre entre la nature et la main de l'homme. Les idées sont ensuite mises en oeuvres, deviennent des meubles, des aménagements d'intérieurs, des bijoux, des accessoires, des objets d'art, des luminaires, des photographies ou encore des dessins. » Defining Tom Frencken's style is not an easy task - himself hints to « a wide variety of materials, shapes, colours and non-obvious proportions ». The Mechelen Katholieke Hogeschool alumn designs furniture, lights or even jewelry. In Eindhoven, for the Dutch Design Week, Tom Frencken showcased his last works on the Strijp-S, at the Klokgebouw (a venue that used to be a Philips factory, where bakelite was produced ; built as soon as 1929, it is now a National monument). Frencken says he gets his inspiration « from everything that surrounds him, and is mostly fascinated by places where human intervention occurs in nature. All ideas and impressions are translated into furniture, interiors, jewelry, accessories, art, lightning, photographs and drawings. »

Les Campana chez les Rothschild

Les designers Humberto et Fernando Campana seront les invités du très controversé Lord Rothschild, à Waddesdon Manor, dès le 30 avril : une exposition, intitulée "Glass experiences", leur sera consacrée. A quelques oeuvres antérieures viendront s'additionner suspensions et objets de verre, réalisés pour l'occasion en collaboration avec les prestigieuses verreries Venini.