Dialogues Art & Design: Moss x Phillips

Murray Moss, légende vivante du design et fondateur de la galerie et du magasin (récemment disparu) Moss de SoHo, à New York, joue les commissaires pour one vente aux enchères de la maison Phillips de Pury & Company.  L'événement proposer des oeuvres d'art et de design, certaines issues de la collection personnelle de Murray Moss et de son associé Franklin Getchell. Les lots seront exposés au cours des dix jours précédents la vente de ces "Dialogues entre art & design", qui se tiendra le 16 octobre. Murray Moss, the living design legend behind Moss gallery and (now defunct) shop in SoHo, is curating a namesake auction for Phillips de Pury & Company.  The event will present art and design works, some of them from the personal collection of Murray Moss and his associate Franklin Getchell. The lots will be exhibited during ten days before the "Dialogues between art & design" auction, to be held on October 16th.

Design & château Tudor : suddenley Sudeley

D'un blanc crayeux, la silhouette du crâne monumental de l'Atelier Van Lieshout (Wellness skull, 2007), haut perché sur un cou démesurément étiré, se détache sur le vert grasseyant du gazon du parc de Sudeley Castle. Celui-ci dresse sa digne silhouette crénelée en arrière-plan. Non, il ne s'agit en rien du décor d'une des ces interprétations estivales données en plein air d'Hamlet : le château de Sudeley, dans le Gloucestershire, accueille un ensemble de quelque vingt-cinq pièces de design emblématiques (uniques ou éditées en un nombre très restreint d'exemplaires), destinées à être vendues aux enchères. Après Philllips, de Pury & Company, c'est au tour de l'honorable maison Sotheby's (côté prononciation, les initiés ignoreront le "h" pour marquer élégamment le "t", en signe distinctif) de parsemer dans les jardins, jusqu'au 1er août, les oeuvres au catalogue de cette exposition-vente. L'événement est organisé conjointement avec l'incontournable Carpenters Workshop Gallery de Londres, qui représente les designers exposés.

Jean Prouvé aux enchères et dans Wallpaper

Le travail de Jean Prouvé fait l'actualité, et la cote de ce dernier se porte à merveille. Le 14 juin, la vente de prestige consacrée au design par la maison Artcurial a notamment vu les oeuvres du designer français déchaîner les convoitises. Ainsi, le luminaire potence n°602 (1952), chef d'oeuvre minimaliste de Prouvé conçu en collaboration avec Charlotte Perriand pour la maison tropicale de Brazzaville (le modèle est disponible en réédition chez Vitra), a atteint la rondelette somme de 52 600 €. L'étagère-vitrine (un des deux seuls exemplaires jamais réalisés pour l'usine Ferembal de Nancy, ci-dessous) de 1949, en tôle d'acier plié et laqué jaune, bois et verre, estimé entre 7 000 et 9 000 €, s'est finalement arrachée pour 39 000 €.

Ron Arad : fauteuil, sculpture, poisson

Fauteuil, sculpture d'acier poli et patiné, l'"Italian fish" de Ron Arad sera la vedette de la vente aux enchères consacrée au design par l'étude Tajan le 20 mai.