Airline Chair, Kem Weber: Walt Disney Signature fait renaître le pionnier américain du mobilier moderne

Au début des années 1930, Walt Disney  faisait appel au designer et décorateur K.E.M. Weber (né Karl Emanuel Martin "Kem" Weber à Berlin en 1889). Ce dernier avait quelques années auparavant ouvert à Los Angeles un magasin, “Modes and Manners,” au sein duquel il proposait ses propres créations, accompagnées d'une sélection d'objets de ses contemporains. La création des lieux coïncidait avec un engouement croissant pour le mobilier moderne, le style Art déco officiellement né à l'occasion de l'Exposition des arts décoratifs et industriels modernes à Paris en 1925. In the early 1930's, Walt Disney commissionned designer K.E.M.Weber (born Karl Emanuel Martin "Kem" Weber in Berlin, Germany, in 1889). It had been a few years since the designer had opened a shop in Los Angeles, “Modes and Manners,” where he showcased his own designs as well as some of his fellow furniture makers' and interior designers'. The launching of the shop was the result of a growing interest in the new “art moderne,” awakened by the 1925 Exposition des arts décoratifs et industriels modernes in Paris.

Forget Ikea: le meuble en kit, c’est chic

Des pièces de mobilier à assembler soi-même, le bois brut à personnaliser d'un coup de peinture, c'était jusqu'à présent l'apanage de la firme suédoise au logo jaune et bleu. Ingvar Kamprad, fondateur d'Ikea, en a même fait sa "patte" dès 1953. En France, un ouvrage paru en 1952 aux éditions Flammarion, "L'Art ménager français", proposait deux modèles de chaise et commode à assembler soi-même, mais il a fallu attendre les années 1970 pour que le meuble en kit soit tout à fait entré dans les moeurs et habitudes hexagonales.