Pierre Keller (ECAL), up close & personal: «Travaux de 1965 à 2010»

Le nom de Pierre Keller évoque instantanément celui de l'ECAL (Ecole cantonale d’art de Lausanne), qu'il dirige avec succès depuis 1995, et quittera à la fin de l'année. Jusqu'au 23 avril, une exposition (interdite aux visiteurs âgés de moins de seize ans) met en éclairage le parcours (depuis 1965) de cet artiste atypique, à la fois graphiste, peintre, sculpteur, photographe et éditeur.