Bina Baitel, deux fois

Un édifiant exemple de tradition perpétuée en toute modernité, le projet "Confluentia" de la designer Bina Baitel (dans la même lignée que son meuble-tapis Tarah, édité par la NextLevel Galerie) a reçu le premier grand prix de la Cité Internationale de la Tapisserie d’Aubusson. Un bon début d'année pour la designer, qui venait de se voir attribuer le Grand Prix de la Création de la ville de Paris en section design avec ses luminaires "Plaid" pour Roche Bobois. A brilliant example of how traditions can live on, with a modern take,  the "Confluentia" project by designer Bina Baitel (a hybrid piece not far from her Tarah nightstand/rug, created for NextLevel Galerie) has been awarded the annual prize of the Cité Internationale de la Tapisserie d’Aubusson. 2013 has proven to be a good year so far for Bina Baitel, who has also been awarded the City of Paris' Grand Prix de la Création in design, for her series of lamps, "Plaid" (Roche Bobois).

Sleek design juré “Découvertes” à Maison&Objet : MissPrint, London

Sleek design avait l'honneur de faire partie du jury du prix des "Découvertes" lors de la toute dernière édition de Maison & Objet, en charge du prestigieux secteur "Editeurs" (designers textiles et maisons de tissus d'ameublement). Pour mener à bien la mission, nombre d'allées ont été arpentées (au sein du hall scénographié avec panache par la Grande Dame du design italien, Paola Navone), de stands dûment scrutés, de tissus palpés et gratouillés (il faut savoir conserver une âme d'enfant) et de salves de questions lancées. Avant tout, je devais obéir à la règle d'or qui m'avait été fixée : me laisser aller au "coup de coeur", au vrai, dans toute sa spontanéité. Et soudain surgit, au détour d'un énième couloir, un petit coin qui irradiait la joie et la luminosité, propres aux créations de MissPrint. Sleek design was part of the jury for the "Découvertes" (i.e. Discoveries) prize at the Maison & Objet fair in Paris  - entrusted with the "Editeurs" (upholstery fabric houses & designers) category of this huge, bi-annual international event. It involved a lot of walking around the gigantic exhibition hall, grandly  decorated by the Grande Dame of Italian design, Paola Navone, and, needless to say, countless hours (or so) of looking around, touching, scratching (always keep in touch with your inner child) and asking questions. But I was to obey the golden rule I had been given: it had to be "love at the first sight", a coup de coeur, a sudden and deep crush. And there it appeared before my eyes: an impossibly bright and cheerful corner, courtesy of MissPrint's textile designers.

Un prix Wallpaper pour l’Illusion perpétuelle de Delphine Frey

  L'horloge Perpetual Illusion de la designer Delphine Frey (centrée sur ses "caractéristiques esthétiques plutôt que la fonction pratique d'indication de l'heure") s'est vu décerner par le magazine Wallpaper un prix dans la catégorie "Meilleur design domestique". Le motif central est généré par le mouvement de l'aiguille et la superposition des éléments. Delphine Frey, diplômée de l'ECAL (MAS Luxe) en 2009, vit et travaille en Suisse. Designer Delphine Frey's Perpetual Illusion clock (focused on "esthetical characteristics rather than on its practical function of giving time") has been awarded a "Best domestic designs" prize by Wallpaper. Its central pattern is created by the movement of the spin and the superpositionned layers. Switzerland-based Delphine Frey graduated from the ECAL (MAS Luxe) in 2009.