Bina Baitel, deux fois

Un édifiant exemple de tradition perpétuée en toute modernité, le projet "Confluentia" de la designer Bina Baitel (dans la même lignée que son meuble-tapis Tarah, édité par la NextLevel Galerie) a reçu le premier grand prix de la Cité Internationale de la Tapisserie d’Aubusson. Un bon début d'année pour la designer, qui venait de se voir attribuer le Grand Prix de la Création de la ville de Paris en section design avec ses luminaires "Plaid" pour Roche Bobois. A brilliant example of how traditions can live on, with a modern take,  the "Confluentia" project by designer Bina Baitel (a hybrid piece not far from her Tarah nightstand/rug, created for NextLevel Galerie) has been awarded the annual prize of the Cité Internationale de la Tapisserie d’Aubusson. 2013 has proven to be a good year so far for Bina Baitel, who has also been awarded the City of Paris' Grand Prix de la Création in design, for her series of lamps, "Plaid" (Roche Bobois).

Auprès de mon arbre : le design et l’esthétique nature, “brute de la forêt”

Scié, cintré, poncé, peint et vernis, s'il est depuis toujours matériau privilégié dans l'élaboration de mobilier, le bois n'avait que rarement le loisir de s'exprimer. Au-delà de la matière, certains designers ont désormais tendance à composer autour de sa forme, son grain, son aspect - sans chercher à masquer ni transformer sa véritable nature.

La folie Chaillot : Jean Paul Gaultier s’installe à la Cité de l’Architecture

Grâce à l'appui de Roche Bobois, mécène de l'événement, en partenariat avec le magazine ELLE Décoration, la Cité de l’architecture et du patrimoine a laissé un nouveau créateur s'emparer de "l'appartement de l'architecte".