20 designers racontent l’histoire de leurs créations : “Fighting the box”

Au coeur du vibrant quartier Sainte-Catherine, vue de l'extérieur, sa brique est sobre et son profil discret. Mais, une fois la porte de la Centrale électrique franchie (1 000 m² en plein centre de Bruxelles, entièrement dévolus à l'art et au design), on pénètre avec une délectation de voyeur dans les coulisses de la création. From the outside, the old power station (built in 1901) seems almost hidden in the midst of the lively Sainte-Catherine neighbourhood. Behind closed doors, Design amateurs will tremendoulsy enjoy the scene: 1 000 m² downtown Brussels, where designers exclusively lift the veil off their creation process.

Arne Amtsfeld met la chaise à plat

Le designer Arne Amtsfeld a réalisé cette chaise lounge, à l'assise profonde, à partir d'une unique feuille de métal. Pliée façon origami, celle-ci est ensuite assemblée sans vis ni colle. Le travail d'Amtsfeld n'est pas sans rappeler le concept du fameux siège "Folder" de Stefan Schöning, créé au début de la décennie.

Chaise pliée main & maroquinerie de luxe

Quand l'art ancestral de l'origami rejoint l'univers du plus ancien des maroquiniers de luxe, on obtient "Folder", la fameuse chaise pliée à la main du designer Stefan Schöning, éditée dans une somptueuse version en cuir de taurillon par Delvaux. L'objet hors du commun, réalisé sans couture ni charnière, a été choisi par le magazine Wallpaper pour figurer parmi la sélection de l'exposition "Handmade", du 15 au 17 avril, au cours du prochain Salon de Milan.