Xavier Veilhan et le fantôme d’Edith Wharton : House of Mirth

Après le château de Versailles (non loin de la tombe de la célèbre romancière américaine), Xavier Veilhan installe ses oeuvres chez Edith Wharton, dans le Massachusetts. The Mount, magnifique domaine datant de 1902, met à l'honneur la création française : Debora (2006) affichera notamment sa longue silhouette dans la bibliothèque de l'auteur du Temps de l'innocence jusqu'au 31 octobre prochain, en concurrence avec les très officiels fantômes des lieux. L'esthétique française chère à Wharton fera également les beaux jours de la demeure en 2011 : the Mount a été confié aux mains expertes de décorateurs et designers français, Andrée Putman en tête. Le travail de ces derniers devrait être dévoilé dans les prochains mois - en fonction du bon vouloir des mécènes de la fondation, dans le cadre d'un French Salute To Edith Wharton (mai à octobre 2011).