“Pure Sixties. Pure David Bailey” chez Bonhams à Londres

La maison de ventes aux enchères Bonhams expose pendant un mois, à partir du 7 mars, le travail du photographe emblématique des années 1960. De la divine Jean Shrimpton (“the Shrimp”) aux rugissants Rolling Stones, l’exposition “Pure Sixties. Pure Bailey” en préambule à la vente propose d’admirer, revoir ou découvrir quelques-uns des clichés les plus marquants de l’époque.

Sous l’objectif de David Bailey (né en 1938), en noir et blanc, les élégantes silhouettes d’Andy Warhol, de Leslie Caron, de Rudolf Noureev, de Michael Caine, de John Lennon ou de Grace Coddington échappent au temps, tout en caracolant en dignes figures de proue des swinging, roaring Sixties : pure grâce.

Parmi la sélection de tirages limités, un portrait de Roman Polanski et de Sharon Tate, réalisé peu de temps avant la tragique disparition de l’actrice. Ce même portrait, proposé au cours d’une vacation tenue en décembre dernier par la maison Christie’s à New York, s’y était vendu pour 11 500$.


source et crédits Bonhams


Something to Say?

Your email address will not be published.

This site uses Akismet to reduce spam. Learn how your comment data is processed.